Publié par La rédaction

Le trait de côte du littoral aquitain a reculé en de nombreux points de 10 mètres ou plus, à la suite des tempêtes et houles de fin décembre-début janvier

Conséquences dramatiques des tempêtes à répétition sur la Côte Aquitaine

L’heure est au bilan après les très fortes perturbations météorologiques et la violente houle de ces dernières semaines. Et l'un des constats est qu'elles ont eu raison de la côte du littoral Atlantique.

En effet, la côte aquitaine accuse un recul de près de dix mètres ou plus à une multitude de points selon un rapport de l’Observatoire de la Côte Aquitaine. Une situation qui a permis au département d'obtenir à titre exceptionnel, deux millions d’euros de crédits en vue de travaux d’urgence le long de son littoral.

Selon les responsables de l'Observatoire, "la succession de dépressions ayant sévi sur l’Atlantique nord du 14 décembre au 8 janvier a déchaîné les marées, provoquant une houle particulièrement virulente, dont les vagues dépassaient les quatre mètres de hauteur dans 60% des cas" ajoutant que ce phénomène "ne s’est jamais produit auparavant".

Résultat ? "Les plages se sont fortement abaissées et aplanies, limitant ainsi leur résistance aux assauts de l’océan. Cette fragilité est renforcée par la disparition temporaire des barres sableuses de marnage".

Une érosion particulièrement prononcée en Gironde, où le ressac a creusé de véritables falaises de sable le long du littoral, au point de remettre en cause l’existence d’immeubles de la ville de Soulac-sur-Mer, dans le même département.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article