Publié par La rédaction / Roselyne BLONDEL

Du 5 avril au 31 août 2014, la saison culturelle d'Auvers-sur-Oise sera dédiée à Vincent van Gogh.

Lancement de la saison culturelle dédiée à Vincent van Gogh

Portrait de Van Gogh par Nowart

La thématique « Sur les pas de Van Gogh » a séduit les acteurs culturels de ce village d'artistes. Ils se sont tous mobilisés pour offrir aux nombreux visiteurs qui sont bien souvent de véritables « pèlerins », un programme riche et diversifié. Cette thématique se prolongera en 2015 avec le 125ème anniversaire de la mort de Van Gogh et se terminera en 2016.

Soulignons que l'initiative du programme « Sur les pas de Van Gogh » revient à la ville d'Auvers-sur-Oise, soutenue par le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France et en partenariat avec l'Institut Van Gogh.

Ce dernier, créé en 1987, se mobilise pour préserver l'âme et l'esprit de Van Gogh à Auvers-sur-Oise. Il y assure l'animation culturelle de la dernière demeure du peintre, l'Auberge Ravoux. Ce site, lieu de mémoire- lieu de vie, classé « Monument Historique » en 1985, est aujourd'hui l'unique maison où vécut Van Gogh préservée dans son état originel.

Lancement de la saison culturelle dédiée à Vincent van Gogh

D'autre part, l’Office de Tourisme d'Auvers-sur-Oise propose toute une série d’animations : Visites guidées « Sur les pas de Van Gogh » : départ pour les individuels tous les dimanches et jours fériés des mois d’avril, mai, juillet, août et septembre à 15h de l’Office de Tourisme. 1h30 à 2h de visite - Tarif : 6 €.

• L’audioguide : Présenté sous la forme d'un iPod Touch équipé d'un casque audio, il propose 21 points d'écoute. Le trajet comprend les principaux points d'intérêts du village et les plaques-tableaux, reproductions des tableaux peints par les plus grands peintres (Cézanne, Douanier Rousseau, Daubigny, Corot, Van Gogh).

Location du mardi au samedi à l’Office de Tourisme. 1h30 à 4h de balade dans le village (21 points d’écoute) - 6 € la journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article