Publié par La rédaction / Emilie STUDON

Voici deux idées d’escapades, l’une urbaine de Nantes à Angers, la seconde plus champêtre, de Chambord à Chenonceau, pour une échappée belle printanière.

Et pourquoi pas une escapade entre ville et campagne ?

Etape à Nantes

A la faveur de balades dans ses différents quartiers, Nantes dévoile son riche passé historique (quartier médiéval, Ile Feydeau, quartier du XIXe siècle), comme son côté ultra-moderne, créatif et résolument tourné vers l’avenir, notamment sur l’Ile de Nantes.

A ne pas manquer : Le Château des ducs de Bretagne
Ce géant de tuffeau blanc des XVe et XVIe siècles situé au coeur de la ville est le témoin de l’histoire de Nantes et de la Bretagne. Le lieu propose différentes visites, libres ou guidées et abrite notamment le musée d’histoire urbaine de Nantes autour d’une scénographie contemporaine.

Côté pratique
Boire : Le Nid - Au 32e étage de la Tour de Bretagne (d’une hauteur de 144 m), le NID est un lieu dont l’aménagement a été confié à Jean Jullien. Il offre un panorama à 360° sur la ville. C’est le refuge d’un immense oiseau blanc, mi cigogne, mi héron qui veille sur la ville. Son large corps fait office de bar. De part et d’autre, d’énormes coquilles d’oeufs se transforment en sièges et tables.

Manger : La Cigale (Table de Nantes 2014) - On va à La Cigale pour son somptueux intérieur classé, ses 6 variétés d’huîtres, ses plateaux de fruits de mer, sa « Muscadothèque » et tous les classiques (magret, tartare, côte de boeuf, viennoiseries maison, crème caramel au beurre salé de Guérande…)

Dormir : Hotel Le Sozo - Situé dans le centre-ville de Nantes, le Sozo Hotel est un boutique-hôtel design 4 étoiles créé dans une chapelle du XIXe siècle qui propose une rencontre unique entre le design et une architecture historique.

Etape à Angers.

De fontaines en places pittoresques, entre ardoise et tuffeau, la ville se compose de deux quartiers plein de charme : la Cité historique d’Angers à l’ambiance médiévale et outre Maine, rive droite, le quartier de la Doutre qui possède un charme rural et discret. http://www.angersloiretourisme.com/fr

A voir : Le Château d’Angers
Cette forteresse médiévale aux 17 tours est située au coeur de la ville d’Angers. Derrière ses épais remparts se cache une agréable résidence ducale aux charmants jardins. Le lieu abrite notamment la célèbre tenture de l’Apocalypse, oeuvre majeure de la tapisserie médiévale...

Côté pratique
Manger : Le Monument Café - Au coeur même du Château d’Angers, dans le Logis du Gouverneur, le Monument Café propose un concept inédit, alliant gastronomie régionale et découverte du patrimoine. L’itinéraire peut également se prolonger jusqu’au Château de Brissac, demeure classique particulièrement imposante qui s’élève sur 7 étages (le plus haut château de France) au coeur d’un superbe parc romantique.

A noter sur vos tablettes : Le Grand Pique-Nique. Le château ouvre son parc aux familles et les invite à venir pique-niquer sur place les 29, 30, 31 mai et 1er juin.

Deuxième idée de découverte :
de Chambord à Chenon
ceau.

Escapade à Chambord - Le domaine de Chambord, d’une superficie de 5440 hectares et entouré d’un mur de 32 kilomètres, est le plus grand parc forestier d’Europe. Il abrite une faune et une flore exceptionnelles et s’offre à la découverte sous plusieurs formes de visites (en calèche, expédition observation, 4x4, …) Chambord est le plus vaste des châteaux de la Renaissance française. Ce colosse aux proportions parfaites dégage un sentiment de majesté et d’harmonie.

Côté pratique
Dormir : Ma maison de la Gabillière (Gîte) - Située à l’entrée du domaine, à l’orée de la forêt, le gîte se trouve à quelques mètres des premiers miradors d’observation des animaux sauvages et offre une rare proximité avec la nature. Agrémenté d’une cheminée et d’un jardin privatif, il peut accueillir jusqu’à 6 personnes.

Dormir & manger : La Maison d’à Côté (hôtel de charme et restaurant gastronomique) - Cette bâtisse du XIXe siècle, ancienne auberge du village, a été entièrement rénovée et repensée dans un style contemporain tout en préservant l'authenticité des lieux. Sur place, un restaurant gastronomique avec, aux commandes, Ludovic Laurenty qui propose une cuisine fine avec des produits de saison.

Balade à Chenonceau

Ce large domaine forestier « à cheval » sur le Cher invite à des balades en pleine nature ou parmi les nombreux jardins, parc potager ou labyrinthe du château. Avec sa célèbre conception sur le Cher, le château impressionne et attire. Haut lieu de civilisation, de transmission et de partage, le château de Chenonceau possède une collection de peintures de grands maîtres, véritable pinacothèque, digne des plus grands musées.

Côté pratique
Manger : Restaurant L’Orangerie du château - Pour se restaurer dans l’enceinte du Parc, la conservation du Château propose le restaurant de l’Orangerie dans un cadre plein de charme, au fond du Jardin Vert dessiné par Bernard Palissy.

Dormir & manger : Chambre d’hôtes La Bérangerie - Entre Vignes et Histoire, cette «longère» datant de 1781, se trouve en bordure du petit village de Francueil à 2 km du Château de Chenonceau. La situation privilégiée de La Bérangerie au coeur de la région des grands (et petits) châteaux permet de découvrir facilement tous ces lieux, sans oublier la gastronomie locale et les grands vignobles. L’hôtesse qui est artiste-plasticienne (peinture, sculpture, photographie, réalisations textiles), peut faire visiter son atelier sur demande.

Soulignons aussi que, suivant cet itinéraire, il est également possible de faire escale au château de Chaumont-sur-Loire dont l’exposition d’art contemporain « Fleurs fantômes » de Gabriel Orozco a débuté le 5 avril dernier et dont le mythique Festival International des Jardins ouvrira ses portes le 5 avril, et ce jusqu’au 2 novembre.

Côté pratique
Pour préparer votre séjour
www.visaloire.com
Infos complémentaires sur les châteaux de la
Loire
​www.loire-chateaux.org

Commenter cet article