Publié par La rédaction

Pour sa 3e édition, Téciverdi a choisi le thème des « Migrations », phénomène commun à l’humanité, au monde végétal et animal, mais aussi aux mondes des idées, des sciences et des arts.

Téciverdi, un festival vraiment atypique !

Qu’elles soient en aller-retour ou aller simple, pour se nourrir ou aimer, pour fuir ou construire, en cavalcades ou dans le silence de la marche, collectives ou solitaires, les migrations sont inhérentes à nos vies, indispensables à nos évolutions, à nos rêves. Elles nous divertissent aussi, au sens noble du terme, nous entraînant vers d’autres schémas de pensée, détournant les idées reçues, recréant d’autres horizons.

Il sera donc bien question de se divertir pendant 3 jours de rencontres variées (du 26 au 29 juin 2014) entre des artistes, poètes, musiciens, danseurs, conteurs, réalisateurs, scientifiques, anthropologues, ornithologues, entomologistes, sociologues, vétérinaires, historiens, géographes, linguistes, océanologues, écologues… et vous !

À Niort, des anciennes usines Boinot en passant par le Moulin du Roc dedans et dehors, aux jardins de la Préfecture en remontant place du Donjon par un petit crochet à l’Hôtel de Ville et le pavillon Stéphane Grappelli, autant d’ambiances et de découvertes vous attendent. Programmation ICI

Commenter cet article