Publié par La rédaction / Emilie STUDON

La visite de lieux marqués par l'histoire est devenue une des plus importantes activités des français lors de leurs vacances. Un nouvel itinéraire est désormais proposé : La Route de la Libération. À parcourir par petit bout, ou en entier, en voiture, vélo ou à pied.

De la Normandie via Arnhem à Berlin et Gdansk

Cette route historique a été lancée le jour J, le 6 juin 2014 à Arromanches lors de la 70e anniversaire du débarquement en Normandie. Elle relie entre elles les principales régions concernées par l'avancée des troupes alliées, depuis le sud de l'Angleterre aux plages de Normandie, en passant par Paris, les Ardennes belges, la région du Brabant, les villes d'Arnhem et de Nimègue pour terminer à Berlin. La route continue ensuite vers la ville polonaise de Gdańsk, d'où est parti, près de deux générations plus tard, une révolution démocratique pour mettre fin à la division de l'Europe.

Grace au site liberationroute.fr et à l'application Liberation Route Europe-app, le visiteur peut écouter des histoires racontées à partir de différents points de vue : celui des soldats comme des citoyens. Ainsi va naître un lien international entre lieux de mémoire, organisations et personnes, qui vont tous raconter l'histoire de la libération et l'importance de la liberté. Sachant que bientôt les vétérans ne seront plus parmi nous pour faire part de leurs histoires et de leur courage.

Commenter cet article