Publié par La rédaction / Emilie STUDON

Le saviez-vous ? La freizh de Plougastel a fêté ses 300 printemps !

À Plougastel, les premières cultures dateraient du milieu du XVIIIe siècle. La fraise qui a fait la prospérité de la presqu’île après la première guerre mondiale jusque dans les années 1960, a connu ensuite une période de dépression.

La fraise a une longue histoire. Importée du Chili il y a 300 ans, elle a poussé pour la première fois en Europe à Plougastel dans le Finistère. Aujourd'hui, les fraisiculteurs s'intéressent à la première variété importée, de couleur blanche, pour diversifier leur production et ce, en collaboration avec le Ciref (Création variétale fraises fruits rouges). Relancée par une poignée de producteurs de la coopérative Savéol, cette dernière en a modernisé la culture en jardins suspendus, technique initiées en Hollande et en Belgique. Trente producteurs récoltent environ 2 000 tonnes de gariguettes sur une saison, de mars à juin.

Le saviez-vous ? La freizh de Plougastel a fêté ses 300 printemps !

En 2011, Louis Rolland et son fils Frédéric, fraisiculteurs expérimentateurs et conseillés par les agronomes de la coopérative Savéol, expérimentent une nouvelle variété de fraisiers. « Il s’agit d’une fraise blanche cultivée en Europe par des pépiniéristes, elle se nomme Anablanca. » Cette fraise fragile, douce et très sucrée, présente une saveur qui rappelle l’ananas.

Assez petite, elle s’apparente plus à une fraise des bois pour le calibre. « La couleur blanche étant un caractère récessif, l’hybridation de la fraise blanche avec une fraise rouge donnera une fraise... rouge. Et puis nous ne nous faisons pas d’illusions sur la productivité, il faudra améliorer le potentiel de ces variétés traditionnelles». Mais une chose est sûre : si marché il y a, c’est un marché de niche. «On sait que les fruits plaisent, le seul souci, c’est de rendre cette culture, dans le bon sens du terme, rentable» Sa cueillette s'est effectuée début mai.

Articles annexes :
- La fraise, fruit du plaisir ! par Solveig DARRIGO-DARTINET / nutriveg.fr /
- Les fraises sont bonnes pour la santé par Corinne PRETEUR
- RECETTE : Carpaccio de fraises, concombre et mozzarella au basil
ic

Le saviez-vous ? La freizh de Plougastel a fêté ses 300 printemps !

Le roman de la fraise,
300 ans
d'aventures

Voilà 14 ans que Chloé Batissou, alors jeune étudiante à Brest, a commencé à s'intéresser à l'histoire de la fraise de Plougastel Daoulas. Et, de voyages au Chili, le pays d'où Amédée François Frézier a ramené les premiers plants, en entretiens avec les scientifiques ou en rencontres avec les producteurs d'ici, elle a accumulé notes, archives, documents...

Le tricentenaire de l'arrivée de la fraise approchant, l'idée d'un livre a germé peu à peu, jusqu'à devenir un bel ouvrage, riche de plus de 200 visuels.

Le Roman de la Fraise : 300 ans d'aventure
Par Chloé Batissou aux Editions Françoise Livinec
239 pages / Prix : 35 €

La Fraise s'expose à Paris !

Exposition « Ramène ta fraise » jusqu'au 11 juillet. Galerie Françoise Livinec 28-33 avenue Matignon 75008 Paris- Métro : Miromesnil ou Franklin Roosevelt. Mardi au samedi : 14h00 à19h00- 01 40 07 58 09.

Saviez-vous que les fraises sont des descendantes des fraises blanches ramenées du Chili par un certain Amédée François Frézier croisées avec des plants de fraisier rouges de Virginie et que cela s’est passé à Plougastel en 1714 ?

Commenter cet article