Publié par La rédaction

10e édition des Portes du temps

Les Portes du temps proposent aux jeunes des formes inédites d'appropriation des lieux patrimoniaux, de leur histoire et de leur collection, en mobilisant les arts vivants, les arts plastiques, le cinéma, les activités numériques, les arts de la rue et aussi le sport. Le dynamisme de cette opération fait résonner durant l’été le travail formidable que les professionnels de la culture mènent toute l’année auprès des jeunes publics.

Depuis sa création en 2005, plus de 235 000 jeunes de 4 à 17 ans ont profité de ce programme. Pour leur 10e édition, Les Portes du temps s’implantent dans 21 régions et 2 DOM/COM. 92 sites ouvriront leurs portes : musées, centres d’archives, monuments historiques, sites archéologiques, villes et pays d’art et d’histoire, etc.

10e édition des Portes du temps

Signe de la vitalité de la manifestation, 31 participations nouvelles viennent enrichir cette année le programme, parmi lesquelles le musée d'Aquitaine, le musée des Beaux-Arts et le musée des Douanes de Bordeaux, l’abbaye de Cluny, le musée du Louvre à Paris, la Cité Médiévale de Carcassonne et le musée des Beaux-Arts associé au musée gallo-romain de Lyon.

Cette expérience sensible se nourrit d'une rencontre privilégiée avec les équipes des établissements, les artistes et les éducateurs. L'enjeu est d’innover pour renforcer la capacité de ces lieux remarquables à s'ouvrir et à séduire des publics parfois éloignés des formes culturelles classiques. S'approprier le patrimoine est une occasion pour chaque enfant d'affirmer son appartenance à une collectivité.

Pour plus d’informations et programme complet

www.lesportesdutemps.culture.gouv.fr/

Commenter cet article