Publié par La rédaction

Quid du tourisme dans la nouvelle réforme territoriale ?

On le sait, le nouveau projet de loi a pour objectif de renforcer la région comme échelon territorial. Leur nombre devrait théoriquement passer de 22 à 14 dans le cadre d'un autre projet de loi.

Le texte, dans son actuelle version, prévoit de supprimer la clause générale de compétence et de transférer des blocs de compétences exclusives aux régions en matière de développement économique, de transport et de transition énergétique. Pour le tourisme plus précisément, l'Article 5 "entend faire des conseils régionaux les chefs de file du développement touristique. Ils devront tous adopter un schéma régional pour fixer les objectifs stratégiques d'aménagement, de développement et de promotion".

L'article propose également la possibilité de fusionner des organismes locaux de tourisme. Même s'ils ne sont pas situés dans la même région. De plus, si le Code du Tourisme oblige aujourd'hui la création de Comité régionaux du Tourisme (CRT) pour chaque région, l'article 5 du projet de loi évoque seulement une "possibilité" à ce sujet. D'autres articles (Art. 18 à 21) soulignent l'opportunité de créer des offices de tourisme intercommunaux. Quant à l'Article 23, il prévoit purement et simplement le transfert ou la délégation des compétences tourisme des départements vers les métropoles.

Pour autant, le CDT et les offices de tourisme locaux à priori ne devraient pas disparaître. Ils seraient cependant mis à la disposition de la métropole. Elle en assurera la gestion et pourra en créer de nouveaux. Le feuilleton continue...

Commenter cet article

auto école paris 17 11/07/2014 05:26

Je vous vante pour votre critique. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez .