Publié par Henry SALAMONE

En partant des objets et ustensiles utilisés au quotidien en Normandie pour préparer le repas, l’exposition A la table des Normands située au rez-de-chaussée du château de Martainville élargit son propos aux productions agricoles traditionnelles, à leur évolution et spécialisation au fil du temps tels que les cultures, animaux d’élevage, pêche, produits laitiers et dérivés, cidre et autres boissons à base de pommes.
Reportage Henry SALAMONE

Dans les fermes normandes, il n'existe pas réellement de lieu réservé exclusivement à la préparation des repas. La pièce à vivre accueille ainsi l'âtre et le foyer de la cheminée en est l'élément principal. © Photo : Henry SALAMONE

Dans les fermes normandes, il n'existe pas réellement de lieu réservé exclusivement à la préparation des repas. La pièce à vivre accueille ainsi l'âtre et le foyer de la cheminée en est l'élément principal. © Photo : Henry SALAMONE

© Photo : Henry SALAMONE

© Photo : Henry SALAMONE

L’évolution des habitudes alimentaires en milieu rural et des coutumes liées au repas y sont retracées avec, en perspective contemporaine, l’évocation de la gastronomie normande et des dispositifs de préservation et de protection de ce patrimoine immatériel, en particulier les appellations AOC / AOP délivrées à des produits alimentaires spécifiquement normands à l'instar des fromages ou des cidres qui font la renommée de la région.

Le cidre, figure de proue des produits spécifiquement rattachés à cette région. © Photo : Henry SALAMONE

Le cidre, figure de proue des produits spécifiquement rattachés à cette région. © Photo : Henry SALAMONE

Dans ce contexte, le lait par exemple a une place privilégié dans ce parcours. Le visiteur découvre notamment que la fameuse race normande de vaches donnant à la fois une bonne viande et du lait riche pour la crème et le beurre, fut créée dès le XIXe siècle. Avec comme conséquence directe, la naissance du camembert qui retient le nom de Marie Harel comme inventeur de ce fromage, véritable emblème des produits laitiers français à l’étranger et la naissance du petit Suisse aussi inventé par Pommel et développé par Charles Gervais en Haute-Normandie.

 

Les fromages normands avec à leur tête le fameux camenbert dont la naissance tient beaucoup d'une légende, restent une valeur sûre à l'étranger. © Photo : Henry SALAMONE

Les fromages normands avec à leur tête le fameux camenbert dont la naissance tient beaucoup d'une légende, restent une valeur sûre à l'étranger. © Photo : Henry SALAMONE

L'évolution des arts de la table

Cuillères, fourchettes et couteaux font progressivement leur apparition sur les tables au cours des siècles. © Photo : Henry SALAMONE

Cuillères, fourchettes et couteaux font progressivement leur apparition sur les tables au cours des siècles. © Photo : Henry SALAMONE

Derrière certaines vitrines, on découvre les mille et un ustensiles qui font aujourd'hui les arts de la table, de la rudimentaire cuisson à l’âtre jusqu’à la table de mariage. Ainsi, le visiteur peut apprécier les faïences de Rouen et de Forges-les-Eaux qui, au XIXe siècle, se diffusent dans les fermes et les cuisines normandes ; les verreries du crû dont l'usage par exemple du verre individuel placé devant chaque convive se généralise au XVIIIe siècle, de même que des objets usuels moins courants ou franchement insolites comme les maches à côtelettes ou gigots, qui se fixent dans la viande pour couper et manger sans se salir.... Quant à la fourchette, si elle arrive en France sous le règne d'Henri III, ce n'est finalement qu'au début du XIXe siècle qu'elle se généralise à la campagne.

 

Article annexe
Château de Martainville, une perle architecturale remarquable 


 

L'équipement le plus courant dans les fermes normandes est composé d'une crémaillière à laquelle est suspendu le chaudron, d'une marmite à trois pieds pour la cuisson dans la braise ou encore d'une paire de chenets supportant les bûches. © Photo : Henry SALAMONE

L'équipement le plus courant dans les fermes normandes est composé d'une crémaillière à laquelle est suspendu le chaudron, d'une marmite à trois pieds pour la cuisson dans la braise ou encore d'une paire de chenets supportant les bûches. © Photo : Henry SALAMONE

Exposition "A la table des Normands"
- Dates : jusqu'au dimanche 8 mars 2015
- Où : Musée des traditions et arts normands
Château de Martainville RN 31 en direction de Beauvais
76116 Martainville-Epreville
- Renseignements : Tél.: 02 35 23 44 70.
- Entrées : plein tarif 3,50 € / gratuit pour les enfants et les moins de 18 ans

Carnet pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Line et Pierre 21/10/2014 08:54

Suite à la lecture de votre article, nous avons décidé de programmer une visite pendant les vacances de le Toussaint et d'y amener nos deux enfants. Encore bravo pour votre blog. Il est très instructif et ludique. Bonne continuation à votre équipe.