Publié par Corinne PRETEUR

Orléans et Orléans Cléry, les belles AOC du Loiret

Situées entre Orléans et la Sologne, essentiellement sur la rive gauche de la Loire, les AOC Orléans et Orléans Cléry sont les fleurons d'une tradition viticole ancestrale, dans le Loiret. Les vendanges sont l'occasion unique de découvrir ces vins légers et fleuris, qui ne sont produits que par une poignée de vignerons... 

S'étendant près de 200 d'hectares à l'ouest d'Orléans, sur des sols sablo-graveuleux, ces vignobles produisent entre 4 000 et 7 000 hectolitres par an. Si les rendements n'étaient, jusqu'à présent, que de 25 hectolitres/hectare, les conditions permettent d'en espérer de meilleurs cette année, autour de 40 hectolitres/hectare. Le soleil du mois de septembre a permis aux raisins de se gorger en sucre, aujourd'hui les indices de maturité sont autour de 12°.

Ces vins, qui se conservent entre 2 et 6 ans, pour les Orléans, et 2 et 10 ans, pour les Orléans Cléry, s'accommodent parfaitement avec les spécialités locales, telles que les asperges du val de Loire (Orléans blanc), les rillettes de Cléry-Saint-André (Orléans rosé), l'andouille de Jargeau (Orléans rouge) ou les fromages du Loiret (Orléans Cléry rouge). Les blancs, plutôt secs, présentent des arômes de fleurs blanches tandis que les rouges se distinguent par leur finesse et leur élégance.    

Si la tradition viticole du Loiret remonte au VIe siècle avec les moines de l'abbaye de Saint-Meslin de Micy, ce n'est qu'en 1987 qu'un dossier de demande d'AOC est déposé. En 2001, l'INAO reconnaîtra d'abord les deux appellations, Orléans (blanc, rosé et rouge) et Orléans Cléry (rouge exclusivement), avant que l'AOC ne leur soit officiellement décernée, cinq ans plus tard.

Le saviez-vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 01/03/2017 15:30

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir