Publié par La rédaction

Quel vin buvait-on du temps de la Bible ?

C’est la question à laquelle Elyashiv Drori tente de répondre depuis plusieurs années déjà. Ce chercheur de l’université d'Ariel en Cisjordanie, aussi juge dans les compétitions internationales d’œnologie, souhaite retrouver la ou les variétés de raisins qui poussaient dans la région du temps de la Bible, rapporte le site de TF1. La finalité de ces recherches serait de pouvoir relancer une production locale, basée sur un cépage spécifique à l’Israël.

Pour ce faire,
Elyashiv Drori a envoyé des étudiants à travers tout le pays à la recherche de grappes de raisin sauvages. La cueillette n’a cependant pas été facile. En effet, après plusieurs siècles de domination musulmane dans la région, l’alcool étant interdit, de nombreuses variétés de raisins ont disparu. Le projet, en partie financé par le gouvernement israélien, a duré trois ans et a fini par porter ses fruits. Sur la centaine d’espèces sauvages retrouvées, dix peuvent actuellement servir à la vinification.

Le chercheur reconnait pour sa part ne pas faire ça uniquement pour des raisons historiques.Il compte bien mener son projet à terme et relancer une production de vin propre à la région"Si on peut faire un vin israélien que l’on trouve nulle part ailleurs et qui en plus possède une connexion historique, c’est très intéressant" explique l'intéressé. L’objectif serait de réaliser un vin "biblique" qui soit rattaché à l’histoire et au terroir de la région.

Commenter cet article