Publié par Roselyne BLONDEL / Henry SALAMONE

Bruges épouse précisément les contours de la ville médiévale dont le centre-ville historique a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité en 2000 par l'Unesco. Elle est aujourd'hui la ville la plus visitée de Belgique.Reportage Roselyne BLONDEL / Photos : Henry SALAMONE

48 heures à Bruges, la Venise du Nord...

Pendant ce week-end découverte, nous avons parcouru Bruges en deux grandes balades, accompagné d'Ingrid, notre guide. Nous débutons notre city break par l'église Notre Dame (XIIIe-IVe siècle). Sa tour de briques, qui culmine à 122 m, se voit de loin. Dès l'entrée, le regard est attiré par une superbe vierge à l'enfant de Michel Ange. Les tombeaux de Marie de Bourgogne et de Charles le Téméraire, ainsi que plusieurs sarcophages ornés de fresques méritent, sans aucun doute, de débourser quelque euros.

A la sortie de l'église Notre-Dame, nous continuons notre parcours par l'Ancien Hôpital St Jean situé au 38 Mariastraat. Celui-ci abrite le musée Memling. Il contient notamment la chasse de Sainte Ursule. Notre première balade s'achève par le Beguinage.

Pour la petite histoire selon Ingrid, " les béguinages étaient des communautés autonomes de religieuses en Europe du nord, dont les bâtiments intégrés comprenent non seulement les installations domestiques et monastiques, mais aussi des ateliers utilisés par la communauté ".

Caméra buissonnière à Bruges... Tranches de vie saisies au gré de la découverte de cette ville...

L'après-midi, nous entamons notre deuxième circuit par la rue Mariastraat qui est, entre-parenthèses, très commerçante. C'est le quartier des Maisons-Dieu. "A votre droite, la direction vers le Béguinage Princier de la Vigne ( en flamand : Prinseljk Begijnhof ten Wijngaarde ). C'est un endroit très reposant pour les brugeois " nous explique Ingrid. 

Près de là, le lac d'Amour ou Minnewater, est le royaume des cygnes qui se déplacent majestueusement. Cette pièce d'eau est entouré d'un parc où il fait bon s'attarder . Les maisons à tourelles dignes d'un conte de fées et les saules pleureurs contribuent à en faire l'un des lieux les plus idylliques de Bruges. On discerne encore une partie des remparts de la ville, notamment la tour de guet qui surplombe le parc.

Nous revenons ensuite, après ce bref intermède écologique et féérique sur nos pas pour nous diriger vers l'église Notre-Dame Dijver. Ici, sont rassemblés plusieurs musées : Groeningemuseum, Gruuthusemuseum ou encore Donation Franck Brangwyn... Les façades de tous ces musées sont vraiment magnifiques et méritent absolument le détour.

Le beffroi, une des principales ciuriosité de la Cité ! 

Le lendemain, nous rejoignons le centre de la cité et la Grande Place (Markt). Vaste espace pavé dominé par le beffroi des Halles, elle est entourée par l'hôtel de ville, la poste et des maisons bourgeoises transformées en restaurants. La statue des héros de la bataille des Eperons d'Or que furent Jan Breydel et Pieter De Koninck trône au milieu de la place. 

Le beffroi est la curiosité de la ville avec les 47 cloches de son carillon et sa cloche Victoire de 8 814 kg placée ici en 1802 et qui nécessite, selon notre guide, "huit gaillards pour la mettre en branle". Et, cerise sur le gâteau, si vous avez le courage de monter les 370 marches, vous aurez alors une vue panoramique sur la ville, à condition que le temps soit de la partie ! 

Tout près de là, par la Briedelsstraat, le Burg est également entouré de belles façades. C'est là que se trouvent l'Ancienne Cour de Justice, le Greffe civil, l'office du tourisme et la Basilique du Saint Sang. Sur la place devant l'hôtel Crowne Plaza s'élève une statue moderne Les amoureux.

48 heures à Bruges, la Venise du Nord...48 heures à Bruges, la Venise du Nord...

Visiter et parcourir Bruges, c'est également découvrir la ville côté chocolat ! Et si vous avez des enfants, une visite du musée * Choco-Story est incontournable. On apprend beaucoup sur l'évolution de la fabrication du chocolat au fil des siècles, d'abord réalisé par des artisans, puis par la production de masse, sur le chocolat belge en particulier et sur ses liens étroits avec la famille royale de Belgique.

Les panneaux informatifs sont très intéressants et certaines expositions fascinantes présentent d'anciennes machines à fabriquer le chocolat et d'anciens récipients à boire. Un conseil, prévoyez plusieurs heures sur place pour explorer l'intégralité du musée.

* Choco-Story se trouve au Sint-Jansplein 2, dans le centre de Bruges. Le musée est ouvert tous les jours, sauf pendant la période de Noël et les deuxième et troisième semaines de janvier. L'entrée est payante et comprend la dégustation à la fin de la visite.

48 heures à Bruges, la Venise du Nord...48 heures à Bruges, la Venise du Nord...

Saviez-vous.... 
... QUE Bruges est baptisée la Venise du Nord ?
La vieille ville est cerclée d'un canal et traversée par plusieurs petits canaux sur lesquels des promenades en bateau sont proposées. Mais on peut également se balader en calèche ou louer des vélos. Il est aussi très agréable de flâner à pied le long des canaux, dans les ruelles, au milieu des façades superbement restaurées. Bruges est un véritable musée à ciel ouvert mais regorge également d'églises et de musées d'attraits artistiques différents, qui constituent des haltes culturelles. 

... QUE le Le tracé originel des rues, des canaux et des espaces ouverts a toujours été préservé ?
Avec ses 10 000 édifices, dont la moitié ont une valeur historique, architecturale ou paysagère, le centre historique de Bruges s'impose comme un des plus beaux exemples d'ensemble architectural d'Europe. C'est d'ici que l'art des Primitifs flamands a rayonné dans toute l'Europe, faisant de Bruges le centre de la diffusion de courants artistiques. 

... QUE l’Hôpital Saint-Jean constitue l’un des sites incontournables de Bruges ? 
Jusqu’en 1977, ce vaste ensemble de briques remplit la fonction d’hôpital. Autrefois, des religieuses y accueillaient et y soignaient pèlerins, malades et autres miséreux. Aujourd’hui, l’ancienne chapelle de l’hôpital abrite l’un des musées les plus prestigieux de la ville : le musée Memling. La légende voudrait que l’artiste ait été soigné à l’hôpital pour blessure de guerre…

... QUE de nombreuses tables brugeoises célèbrent les arts culinaires sous toutes leurs formes ? 
De nombreuses tables brugeoises célèbrent les arts culinaires sous toutes leurs formes. Résultat : une pluie d’étoiles illumine certains établissements.
A découvrir si vous êtes amateur.
- De Karmeliet*** : au coeur du Bruges historique, ce restaurant vous propose des plats toujours inventifs, frôlant la perfection gastronomique. 
- De Jonkman* : cette oasis de verdure, à l’ombre du château de Male, vous invite à déguster sa cuisine raffinée composée de produits de saison.
- Brasserie Hertog* : étoile montante de la gastronomie, cette brasserie de quartier vous fera découvrir ses recettes qui magnifient les ingrédients. 
- Manoir Stuivenberg* : ce restaurant vous offre une vue imprenable sur sa cuisine et une sélection de plats franco flamands. 


Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE
Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE
Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE
Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE
Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE
Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE

Diaporama " Au gré de nos pas " - Photos : © Hnery SALAMONE

Carnet pratique
- Par le train : Vous pourrez assez facilement aller à Bruges depuis la France en empruntant la liaison Paris Nord - Bruxelles puis une correspondance pour Bruges. Au final, le trajet ne dure que 2h30.
 
- Par la route : depuis Paris, prendre l'autoroute A1 direction Lille, puis la A22 Lille-Courtrai (Kortrijk), ensuite E403 Courtrai-Bruges (Brugge). Compter 3 heures.

Surveillez les formules Week-end ou Court séjour proposées par les voyagistes en ligne : elles comprennent généralement le billet de train et deux nuits d'hôtel avec petits déjeuners, elles s'élèvent à 200 € environ.

- L'Office de tourisme de Bruges permet de choisir et réserver son hôtel ou encore son restaurant. www.brugge.be

Commenter cet article