Publié par La rédaction

L'aventure gastronomique se poursuit en solo pour l'ancien chef du Castellas à Collias (deux étoiles). Après le « Bistr'AU » ouvert en décembre 2014 au mas de Boudan à Nîmes,
Jérôme Nutile inaugure sa table gastronomique
et son hôtel, fin mars 2015.

Jérôme Nutile, une nouvelle adresse gastronomique sur Nîmes

À 44 ans, Jérôme Nutile poursuit l'aventure gastronomique en solo en installant ses pianos au Mas de Boudan, à Nîmes. Au cœur du magnifique parc Georges-Besse et ses 7 500 m2 de verdure mis en paysage par Frédéric Faure, Meilleur Ouvrier de France en 2011, le chef veut faire partager une expérience gastronomique hors du commun, en trois temps. « Ce lieu dédié à la haute gastronomie, je l'ai voulu moderne, lumineux mais surtout convivial : je veux qu'on se sente invité, à l'aise, prêt à vivre une expérience gustative dans une atmosphère où la pierre respire. Parce que la cuisine c'est avant tout du partage, je veux donner du plaisir à mes convives ! »

Le chef doublement étoilés y élabore une cuisine « haute couture », contemporaine et précise. Aux côtés des classiques lièvre à la royale, salmis de bécasse déjà inscrits sur la carte d'hiver, on retrouvera les célèbres « dans un bouillon léger aux haricots coco de Paimpol corsé à l'huile de truffe et noix de saint Jacques juste réduit » et « bœuf aubrac en trois versions : tartare d'onglet aux huîtres, filet de bœuf au foie gras et raisin, raviole de paleron dans un bouillon au gingembre ».

Deux spécialités du chef qui ont accompagné son ascension au rang des étoilés du guide Michelin. Une boutique attenante proposera une sélection pointue d'épicerie fine (sélection de thés, huiles d'olive, une sélection de vins de la région, etc.). Enfin, pour que chaque gourmet puisse apprécier pleinement cette nouvelle adresse gastronomique au cœur de Nîmes, quatre luxueuses chambres d'hôtes verront également le jour à l'étage du restaurant.
 
Le  Bistr'AU
351, chemin bas du Mas de Boudan - 30000 Nîmes
www.jerome-nutile.com

Alésien d’origine, Jérôme Nutile s’est initié à la cuisine à l’école hôtelière de Nîmes. © DR

Alésien d’origine, Jérôme Nutile s’est initié à la cuisine à l’école hôtelière de Nîmes. © DR

Parcours classique de belles maisons pour ce Gardois natif d'Alès, qui a fait ses débuts à l'Abbaye de Sainte-Croix (une étoile) à Salon-de-Provence sous la férule de Pascal Morel ; ses armes au Chabichou (deux étoiles) à Courchevel, avant de s'envoler pour l'Uruguay où il officie comme chef au Punta del Este ;

En 2000, Jérôme Nutile signe son retour en France comme sous-chef chez Georges Blanc (trois étoiles) à Vonnas au cœur de la Bresse pendant quatre ans. À l'âge de 35 ans, le chef associe sa destinée à un très bel hôtel familial, Le Castellas à Collias. Il y décrochera en 2006 une première étoile, puis une seconde en 2009. Et en 2011, le titre de Meilleur Ouvrier de France.

Qui suis-je...

Commenter cet article