Publié par Côté Loisirs TV

Les fruits biologiques, de par l’absence d’utilisation d’herbicides, de pesticides et de fertilisants chimiques, sont meilleurs pour notre organisme que les fruits classiques.
Vrai ou faux ?

Faut-il consommer bio à tout prix ?

Consommer des produits biologiques est d’abord et avant tout d’un intérêt collectif. C’est la motivation esssentielle des tous premiers consommateurs de « bio ». Par les techniques employées, l’agriculture biologique limite les impacts sur l’environnement et surtout la pollution de l’eau.

Il ne faut pas se limiter à la production agricole mais regarder aussi les habitudes alimentaires. Généralement, les personnes adeptes des produits biologiques s’alimentent différemment (plus de fibres, de fruits et légumes), pratiquent une activité régulière.

Alors, pourquoi un fruit bio présente-t-il de plus grandes vertus ? 
Selon les chercheurs, lorsqu’un aliment est cultivé de manière biologique, et donc sans engrais chimiques ou pesticides, il n’a pas d’aide extérieure et doit donc développer ses propres mécanismes de défense, par exemple en produisant davantage d’anti-oxydants, actifs contre le vieillissement des cellules.

Les produits chimiques quant à eux empêcheraient aux aliments de produire ces substances et auraient donc un impact négatif sur les cultures. De nombreuses études mettent en avant le fait qu’il y aurait un lien entre l’apparition des maladies cardio-vasculaires ou encore cancérigènes et l’exposition à ces produits chimiques et notamment aux pesticides. 

« Bio » n’est pas « diététique »

En ce qui concerne les produits transformés issus de l’agriculture biologique, leur composition nutritionnelle ne diffère pas notablement des autres. Dans les deux cas, un gâteau gras et sucré le restera. Qu’il soit bio ou non, il faudra en limiter la consommation car « bio » ne veut pas dire « diététique ».

Côté saveur, qu'en est-il des fruits bio ? Il est prouvé que les fruits bio sont un peu moins fermes que les fruits classiques et ont une peau un peu plus épaisse. 

Cependant, la saveur du fruit ne semble pas être altérée. En effet, un fruit bio, arrivé naturellement à maturité, aurait un vrai goût de fruit contrairement à ceux obtenus par une culture intensive.

Et si le bio reste encore une énigme pour vous, voici un guide pratique écrit par Marie-Paule Dousset, journaliste, spécialiste de la consommation, qui devrait éclairer votre lanterne : Consommer bio pour les nuls

De saison et au bon moment !
Les productions bio sont de saison et, si certains producteurs bio « sous serre » peuvent s’affranchir des limites du calendrier, il est d’usage dans ce type de culture, de consommer les fruits et légumes quand la Dame « Nature » l’a décidé.

En deux mots : pas de hors saison, et le moins de froid possible. En bio, l'agriculteur essaie de consommer « frais », cueilli mûr à point en évitant le passage catastrophique par la chaîne du froid. Et c’est tant mieux pour nos papilles.

La Gariguette est l’une des fraises préférées des Français.

La Gariguette est l’une des fraises préférées des Français.

REPORTAGE
Rencontre avec... Luc RIVRY, producteur de fraises bio

Corinne Préteur est partie à la rencontre de Luc Rivry, producteur de fruits et en particulier de fraises, ainsi que de produits transformés tels que les jus.  A l’origine ferme familiale, il s'est orienté progressivement vers l’agriculture biologique et la vente de proximité. Les vergers et fraiseraies s’étendent aujourd'hui sur une dizaine d’hectares.

© Tous droits de diffusion réservés / Antilope productions / Avril 2015

Découvriraussi...

Mettez de la couleur dans votre assiette !
par Solveig Darrigo-Dartinet :
[ A lire ]

Commenter cet article