Publié par Henry SALAMONE

La France se découvre au fil de l'eau, grâce à ses 6 700 km de canaux et rivières aménagés. Elle dispose du plus grand réseau européen de voies navigables.

© Photo Henry SALAMONE

© Photo Henry SALAMONE

Un peu éloigné des circuits touristiques traditionnels, le tourisme au fil de l'eau permet de voyager à un autre rythme, en prenant le temps d'admirer les paysages. Dans des secteurs comme la location de petits bateaux de plaisance (« coches ») ou les péniches-hôtels, la clientèle étrangère qu'elle soit allemande, suisse, anglaise ou encore américaine, est largement majoritaire et sait apprécier cette France qui se révèle progressivement depuis les berges paysagées.

Ce type de tourisme permet également de découvrir l'immense patrimoine qui borde les cours d'eau et les canaux de France. C'est l'établissement public Voies navigables de France (VNF) qui gère et développe le réseau français. Selon VNF, « les entreprises de bateaux croisières et celles de petites embarcations de plaisance génèrent un chiffre annuel de l'ordre de 230 millions d'euros, et des retombées économiques au moins équivalentes pour les zones traversées ».

Il n'y a pas de « régions sèches » en France, comme disent les spécialistes. De la Loire à la Vézère, de la Marne aux canaux du Nord, le tourisme fluvial est une autre façon de visiter le pays.

Photo © Henry SALAMONE

Photo © Henry SALAMONE

Depuis qu'ils ont été fermés au transport de fret, au cours des années 1960-1980, de nombreux canaux de France sont entièrement dédiés à la navigation de plaisance. Le canal du Midi, classé au patrimoine mondial par l'Unesco, est le plus célèbre et le plus fréquenté d'entre eux.

Le canal de Bourgogne, réalisé au XVIIIe siècle, passe à proximité de monuments remarquables de la région comme l'abbaye de Cîteaux, l'Hôtel ducal et la cathédrale de Dijon, le site gallo-romain d'Alesia, l'abbaye cistercienne de Fontenay… Autre site remarquable, le pont-canal de Briare, le plus long pont-canal d'Europe, permet de traverser la Loire.

Les croisières sur les rivières et fleuves deviennent... très tendance ! © Photo DR

Les croisières sur les rivières et fleuves deviennent... très tendance ! © Photo DR

De plus en plus tendance, les grandes croisières fluviales se redéveloppe un peu partout en France. Depuis quelques années, le département de l'Oise redécouvre ainsi sa rivière et souhaite profiter de la mise à grand gabarit du canal Seine-Nord, qui va relier le bassin de la Seine au nord de l'Europe, pour relancer le tourisme sur l'Oise. Compiègne ou Nogent-sur-Oise espèrent capter ainsi les touristes susceptibles de naviguer entre Paris et le Benelux.

La région Bourgogne, véritable noeuf fluvial en Europe !

La Bourgogne mise beaucoup sur les atouts du tourisme fluvial. Le domaine fluvial bourguignon comprend 8 canaux et 4 rivières, soit 1 006 km. C’est le réseau régional le plus important de France.

Selon une étude réalisée en 2009, les retombées du tourisme fluvial dans cette région sont estimées à près de 50 millions d’euros. C’est d’autant plus important que ce sont, aux dires des élus, « les communes riveraines des voies d’eau qui bénéficient de cette manne ».

Il faut dire que la Région Bourgogne constitue un nœud fluvial au centre de l’Europe. Elle fait partie des trois premières régions françaises avec le canal du Midi et les canaux de l’Est de la France et, depuis de nombreuses années, il y a une véritable volonté collective des pouvoirs publics locaux et régionaux de tirer vers l’avant le tourisme fluvial.

© Photo Henry SALAMONE

© Photo Henry SALAMONE

La France et le tourisme fluvial : une tendance à développer
La France et le tourisme fluvial : une tendance à développer

Et la Saône-et-Loire, terre d'itinérance par excellence, a bien compris l'enjeu économique et stratégique de ce pan du volet touristique en mettant en place notamment des Country Breaks au fil de l'eau

Au programme : croisière commentée sur le Canal de Roanne à Digoin, navigation de plaisance avec capitaine, aventure à bord d’un bateau électrique sur la Seille, canoë-kayak sur la Loire... De quoi satisfaire ltous ceux qui veulent découvrir cette forme de tourisme décalé. Dépaysement garanti !

Grand format signé Corinne Preteur, Henry Salamone et Pierre Maillet pour le compte de l'Agence de Développement Touristique de Saône-et-Loire. © Antilope productions pour Côté Loisirs TV / Juin 2015

Commenter cet article

Damien et Florence 08/07/2015 08:26

Superbes images qui donnent vraiment envie d'essayer cette forme de tourisme.

Damien et Florence 08/07/2015 08:37

Merci ! N'hésitez pas à nous faire part de votre expérience ! La rédaction