Publié par Corinne PRETEUR

Le 4 juillet 2015, le dossier de candidature des Climats du vignoble de Bourgogne a franchi une étape historique, au terme de huit années de travail. Les Climats figurent ainsi sur la liste des sites naturels et culturels inscrits au patrimoine mondial de l’humanité.

Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions
Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions
Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions

Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions

Les Climats de Bourgogne ne sont pas liés à la météorologie mais ils représentent de petites parcelles de vignes bien délimitées, associées aux conditions naturelles des sols, à leur exposition au soleil et aux vents et au travail des hommes qui les ont façonnées, révélées et hiérarchisées pendant des siècles depuis l’époque gallo-romaine.

Climat provient du mot « Klima » qui signifie pente, inclinaison, et identifie une parcelle de terre. Chaque Climat possède un nom, une superficie et un vin qui a son propre caractère.

La Bourgogne a répertorié 1247 Climats répondant aux noms évocateurs de Montrachet, Romanée-Conti, Clos de Vougeot, Musigny, Corton, Chambertin, pour n’en citer que quelques-uns. Ces Climats se situent sur un itinéraire d’une soixantaine de kilomètres reliant Dijon à Santenay.

En Bourgogne, lorsque l’on parle de « climat » on ne regarde pas le ciel mais la terre.

Diaporama © Photos Corinne PRETEUR / Antilope Productions
Diaporama © Photos Corinne PRETEUR / Antilope Productions
Diaporama © Photos Corinne PRETEUR / Antilope Productions
Diaporama © Photos Corinne PRETEUR / Antilope Productions

Diaporama © Photos Corinne PRETEUR / Antilope Productions

On cultive la vigne en Bourgogne depuis 2000 ans au moins, mais c’est à partir du Xe siècle que le vignoble s’est véritablement étendu, porté par le rayonnement européen des abbayes de Cluny et de Cîteaux, et par la puissance du Duché de Bourgogne qui s’étendait à l’époque jusqu’aux Pays-Bas.

Une histoire millénaire forgée
par le travail des hommes

Ordres religieux, pouvoir ducal, bourgeoisie, négociants et vignerons indépendants ont œuvré pour protéger et promouvoir les Climats et les crus. En 1936, les vins de Bourgogne obtiennent l’Appellation d’Origine Contrôlée.

Le 4 juillet 2015, les Climats du vignoble de Bourgogne entrent au patrimoine mondial, associant également une architecture remarquable. La pierre, présente dans le sous-sol a permis les constructions des clos, murets, meurgers pour délimiter et protéger les parcelles, mais aussi des maisons vigneronnes, des caves et des celliers.

Sans oublier les monuments prestigieux comme les Hospices de Beaune, le Palais des Etats de Bourgogne à Dijon, et l’impressionnant château du Clos Vougeot, tel un joyau dans cet écrin de vignes dévalant des bois jusqu’à la plaine.

La Bourgogne, destination culturelle et gastronomique
de renommée internationale

Située sur les axes nord-sud et est-ouest, la Bourgogne est une région facilement accessible, à seulement 1h30 de Paris par le TGV, à 2 heures de route de Lyon ou de Genève. C’est une destination idéale pour un week-end entre amis ou encore pour des vacances familiales associant le vélo plaisir.

Pour tout savoir (ou presque) sur les vins de Bourgogne, comprendre le travail des hommes qui ont façonné les paysages de vignes et pour découvrir ce patrimoine unique, il vous suffira de télécharger d’application Bourgogne Rando Vignes sur votre portable et d’enfourcher votre vélo.

Vous aurez le choix de quatre itinéraires pour découvrir les fameux Climats du vignoble de Bourgogne : autour du Château du Clos de Vougeot (7 km), au Cœur des Grands Crus de Bourgogne au départ de Morey-Saint-Denis (6 km), la Butte de Corton au départ de Pernand-Vergelesses (6 km) ou encore le sentier des Crêtes à Santenay (11 km).

Au fil de vos balades vous verrez un relief particulier et une mosaïque de sols diversifiés dont la formation remonte à quelques 30 millions d’années. Cette faille géologique, cette cassure a fait remonter en surface des couches de terrains calcaires et argileux très anciens.

Depuis la plaine jusqu’au bois, vous comprendrez ce que sont les appellations régionales, communales (villages) puis les premiers et les grands crus.

Ces derniers représentant seulement 1,5% du volume des vins de Bourgogne font évidemment la fierté de tout un territoire, de toute une région. Ils offrent une image exceptionnelle aux Vins de Bourgogne dans l’hexagone mais surtout à l’international.

Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions
Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions
Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions
Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions

Diaporama - © Photos : Corinne PRETEUR / Antilope productions

Pour organiser votre séjour en Bourgogne
Bourgogne Tourisme : www.bourgogne-tourisme.com

Se loger à Beaune et aux alentours :
Chambres d’hôtes : Hameau de Blagny, Le Colombier (Pommard), La Maison d’Olivier Leflaive (Chassagne-Montrachet), La Terre d’Or (Montagne de Beaune), Chez Marie (Beaune), Charm’Attitude (Meursanges) …

Hôtels : Hostellerie Le Cèdre, Le Cep, Hotel de la Poste, Lameloise, Abbaye de Maizières…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article