Publié par Henry SALAMONE

Du 3 au 5 février prochains, il va réunir sous le même toit, trois compétitions équestres de haut niveau : une étape cruciale de la Coupe du monde FEI Rolex de saut d’obstacles (comme c’est la tradition depuis 1978), avec la participation de l’élite mondiale des cavaliers et deux finales de Coupe du monde, attelage et voltige. De quoi combler le public de passionnés.

image003.pngNouveauté : la finale de Coupe du monde de voltige à Bordeaux
Si l’attelage et Bordeaux, c’est déjà une vieille histoire (en fait, depuis la création de l’épreuve en 2001), la voltige - dont la Coupe du monde est née l’an dernier - fera sa première apparition en Aquitaine. Comme le saut d’obstacles et l’attelage, elle a sa propre Coupe du monde dont le coup d’envoi a été donné à Kiel en octobre et passera par Munich (GER), Salzburg (AUT), Paris et Leipzig (GER). Une discipline à la fois équestre et artistique, pleine de fraîcheur avec de jeunes athlètes. La Coupe du monde est réservée aux 10 meilleurs mondiaux des deux sexes : une liste où l’on retrouve deux Français chez les hommes, Nicolas Andreani (n°1 mondial) et Rémy Hombecq (n°6) qui tenteront de décrocher leur place pour la finale bordelaise. Une seule Française dans le Top 10 féminin, Anne-Sophie Musset, qui suivra les garçons à Munich, Paris et Leipzig avant de venir, on l’espère, à Bordeaux.

image004.pngBordeaux aime l’attelage !
Dix meneurs - les dix meilleurs du monde - sont qualifiés pour cette Coupe du monde, qui a démarré à Hanovre le week-end du 17 octobre. Bordeaux accueillera les six meilleurs qualifiés au terme des sept étapes, l’élite parmi l’élite.

 

Vainqueur de la Coupe du monde l’an dernier à Leipzig, le Champion du monde australien Boyd Exell retrouvera le Néerlandais Ijsbrand Chardon, pour un duel à couteaux tirés.

Le Hall 3 risque de s’enflammer au rythme de cette véritable bataille de chariots de feu. Bordeaux, qui a toujours aimé cette Coupe du monde d’attelage à quatre chevaux méritait bien cette finale !

 

Saut d’obstacles : le tournant de la saison Coupe du monde

image005.pngDepuis 1978, année de la création de la Coupe du monde, l’étape bordelaise a toujours été l’une des plus disputées, un moment fort de la saison. Il faut dire que l’enjeu est de taille :  à seulement une étape de la finale de ‘s-Hertogenbosch, aux Pays-Bas qui se déroulera du 18 au 22 avril prochain, le but est de collecter les derniers points précieux permettant d’accéder à ce rendez-vous planétaire. La compétition de Bordeaux représente donc un tournant stratégique à cet égard et c’est pourquoi les barrages de cette épreuve, donnent toujours lieu à des scénarios palpitants.

Tous les ans, les meilleurs cavaliers d’Europe viennent à France, pour ce qui sera cette année la onzième des douze étapes qualificatives de la Ligue européenne, réputée pour être la plus difficile et la plus relevée des 13 ligues mondiales. L’Europe compte à elle seule près de la moitié des finalistes mais il faut savoir que seuls 2 cavaliers du top ten ne sont pas européens.

Cette domination est encore plus prégnante sur le top 30, avec 22 cavaliers. Au dernier Championnat du monde (Lexington 2010), les Européens ont trusté le podium par équipe… dont l’équipe de France sur la deuxième marche (comme aux Championnats de Madrid en septembre). Une équipe de France en pleine régénérescence qui sera bien sûr au grand complet à Bordeaux.

Jumping l’Expo : chaleureux et professionnel
Trois grands rendez-vous sportifs donc, en un même lieu où se conjuguent également exposition et art de vivre à la française « made in Bordeaux ». Ce salon convivial Jumping l’Expo propose aux passionnés une offre complète de la filière équestre, mais également locale et artisanale, avec une centaine de stands dans le Hall 1 (jalonné de bons petits restaurants, ne pas manquer les huîtres d’Arcachon de bon matin). Une manifestation qui fait place aussi aux animations : du baptême de poney à l’initiation à différentes disciplines (voltige, poney-game, horseball, dressage…). Un salon dont l’accès est gratuit et permet au grand public de faire un premier pas dans ce fascinant monde du cheval.

Plus d’informations sur la Coupe du monde : www.feiworldcup.org


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article