Publié par Corinne Préteur

20357209.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgSYNOPSIS

Au sommet de sa carrière d’acteur, Serge Tanneur a quitté définitivement le monde du spectacle. Trop de colère, trop de lassitude. La fatigue d’un métier où tout le monde trahit tout le monde. Serge choisit de vivre en ermite sur l’Île de Ré dans une maison qu’il a reçue en héritage…

 

Trois ans plus tard, Gauthier Valence, un acteur de télévision adulé des foules, abonné aux rôles de héros au grand coeur, débarque sur l’île. Il vient retrouver Serge pour lui proposer de jouer "Le Misanthrope" de Molière.

 

Serge n’est-il pas devenu une pure incarnation du personnage d’Alceste ? Serge refuse tout net et confirme qu’il ne reviendra jamais sur scène. Pourtant, quelque chose en lui ne demande qu’à céder. Il propose à Gauthier de répéter la grande scène 1 de l’Acte 1, entre Philinte et Alceste. Au bout de cinq jours de répétition, il saura s’il a envie de le faire ou non.

 

Les répétitions commencent : les deux acteurs se mesurent et se défient tour à tour, partagés entre le plaisir de jouer ensemble et l’envie brutale d’en découdre. La bienveillance de Gauthier est souvent mise à l’épreuve par le ressentiment de Serge.

 

Autour d’eux, il y a le microcosme de l’Île de Ré, figée dans la morte saison : un agent immobilier, la patronne de l’hôtel local, une italienne divorcée venue vendre une maison. Et l’on peut se prendre à croire que Serge va réellement remonter sur les planches…


ALCESTE-A-BICYCLETTE-PHOTO5.JPG

 

CE N'EST QUE NOTRE AVIS...

 Voir Fabrice Luchini répéter Le Misanthrope et Lambert Wilson donner la réplique à Alceste, les entendre jouer avec les vers, dompter les alexandrins avec ferveur et passion, est un pur régal. Mais on regrette un scénario un peu plat. On s’amuse certes des escarmouches verbales entre les deux personnages, de leur rivalité sentimentale provoquée par la rencontre de la belle italienne. Mais dans tout cela le plus important est-il Alceste, Ré ou les balades à bicyclette ?

Commenter cet article