Publié par Florence GANIVET

B131624

La ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire) reçoit, chaque année, plus de 800 000 visiteurs. Les pèlerins y trouvent le point de départ de la Via Podiensis vers Saint-Jacques de Compostelle (Espagne), et les touristes y visitent la cathédrale romane, avec son cloître du 12e siècle, et l'Hôtel-Dieu, figurant au Patrimoine mondial par l'Unesco.

Mais l'emblème de la ville, c'est le Rocher Corneille. D'origine volcanique, il culmine à 757 m d'altitude, surmonté de la statue de Notre-Dame de France, inscrite aux Monuments historiques. Il faut gravir 262 marches depuis l'entrée du site pour atteindre le cou de la Vierge, puis 58 autres pour accéder à la tête. En haut, un panorama extraordinaire sur la ville, Saint Michel d'Aiguilhe, la forteresse de Polignac et les monts du Velay jusqu'aux Cévennes.

La première pierre fut posée le 8 décembre 1854, jour où Pie IX proclama le dogme de l'Immaculée Conception. Les travaux ont duré jusqu'en 1860, financés par une souscription nationale. Napoléon III versa, de sa poche, 1 200 francs et offrit les 213 canons en bronze pris aux Russes à Sébastopol en 1855. Les ateliers Prénat de Givors les firent fondre pour réaliser les 105 pièces principales de fer et 900 pièces accessoires. Des milliers de personnes suivirent la bénédiction solennelle le 12 septembre 1860.

Le sculpteur Jean Bonnassieux a représenté la Vierge debout, reine du ciel et de la terre, pour symboliser la victoire du bien contre le mal. Elle porte son fils sur son bras droit afin qu'il la bénisse la Ville qu'elle lui présente.

A l'occasion de son 150e anniversaire, la Ville a organisé une exposition qui retrace l'aventure humaine, religieuse et artistique de l'édification de cette statue mesurant 22m70 de haut (avec son piédestal) et pesant 835 tonnes ! Différentes visites et animations sont organisées par l'Office du tourisme. Fermé pour raisons de sécurité, et nécessitant des travaux d'un coût de plus de 540 000 €, le monument devrait rouvrir à l'été 2012, grâce au soutien financier de la population locale et au mécénat.

Pour aider à la rénovation de ce monument connu par les habitants de très nombreuses régions de France : http://www.lepuyenvelay.fr/culture-et-patrimoine/nd-france-n24/lancement-dune-souscription-pour-restaurer-la-vierge-a29.html

 

Photo : Florence GANIVET 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article