Publié par Catherine Gary

Le rideau se lève sur un jeune couple qui batifole et marivaude gaiement en fin de journée. Et puis, changement radical d’ambiance : Claire, sans plus d’explications, prend son sac  avec détermination et quitte un Rémi complètement déboussolé. Psychologie taillée à la serpe se dit-on ? Ou va-t-on ? Décor suivant : une librairie tranquille où l’on retrouve Claire - là par hasard ?- qui se fait engager par David le propriétaire. A partir de là, un jeu de chassés croisés à trois personnages s’engage dans lequel chacun, entre ces murs qui se révèlent être liés au passé de Claire, va jouer son histoire.

 

Unknown-4.jpeg

 

Le passé et ses secrets ressurgissent, « les personnages ont tous le choix de se voiler la face et de rester fixés dans un passé mortifère, ou alors de perdre une partie d’eux-mêmes…pour gagner un surcroît d’humanité » précise Isabelle Cote, l’auteur de la pièce. Un échange plein de sens, de sentiment et aussi de cette légèreté de l’être qui font les moments riches d’un théâtre dont on sort en souriant et complices avec ces personnages attachants. Lysiane Meis est à la fois émouvante, drôle et malicieuse . Quant à Bernard Malaka et Eric Savin, ils se donnent magnifiquement la réplique en jouant sur leurs caractères contrastés.

Entre deux Ils

Théâtre de l’Oeuvre, 55 Rue de Clichy

75009 Paris. Tél. : 01 44 53 88 88

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article