Publié par Florence GANIVET

vins.jpg  

 

Même si quelques coups de sécateurs avaient déjà été donnés ici et là dans le vignoble provençal, c'est hier, lundi 22 août, qu'ont vraiment débuté les vendanges en Provence, soit un peu plus tôt que l’année dernière et que la moyenne, grâce aux bonnes conditions météorologiques dont a bénéficié la Provence.

 

L’hiver pluvieux a permis une bonne recharge des nappes phréatiques. Grâce à un printemps particulièrement clément, sec même (mais le vignoble n’a pas souffert de déficit hydrique grâce aux pluies de juin et aux divers épisodes orageux de juillet), la floraison s’est déroulée dans de bonnes conditions, avec de l’avance dans la plupart des secteurs (5 à 10 jours par rapport à la moyenne).

 

Toutefois, cette avance de végétation constatée à la sortie du printemps s’est un peu réduite (4 ou 5 jours) en raison des températures plutôt fraîches de cet été, surtout les nuits : des conditions favorables à la maturité phénolique des cépages locaux, et donc à la qualité des arômes.

 

L’état sanitaire du vignoble provençal est très bon. Les prévisions s’orientent vers une bonne qualité du raisin récolté et des volumes légèrement supérieurs à ceux de 2010, ce qui est une bonne nouvelle car dans les caves les stocks sont au plus bas.

 

En chiffres

 

o Les Vins de Provence (AOC Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence), c’est environ 600 producteurs et 72 sociétés de négoce sur une superficie de 27 000 hectares dans les Bouches-du-Rhône, le Var et une enclave dans les Alpes-Maritimes.

 

o Environ 170 millions de bouteilles sont produites chaque année.

 

o La Provence est la première région en France productrice de vin rosé AOC avec 38% de la production nationale.

 

o La consommation de vin rosé a plus que doublé en 20 ans, passant de 10,8% de la consommation totale de vin en 1990 à 25,7% aujourd’hui.

 

o 9 consommateurs de vin sur 10 déclarent boire du vin rosé.

 

www.vinsdeprovence.com

 

Commenter cet article