Publié par Henry SALAMONE

expo presse Cette année, le Carnaval rend honneur, du 15 février au 6 mars prochain, au «Roi des Cinq Continents. » Une histoire racontée en dix huit chars. Avec, comme toujours, humour et dérision, mais sans oublier aussi la poésie. 
Par Henry SALAMONE


264_1346762687.jpg

 

Comme à chaque édition, tout est mis en œuvre pour faire vivre, dans cette plus importante manifestation du sud de la France par le nombre de ses grosses têtes, de grands événements historiques et la beauté unique d’une nature bénie des dieux dans son étonnante diversité, riche des cultures fondatrices du monde contemporain. Le Carnaval en explore toutes les facettes avec, comme ambition avoué, d’être aussi un élément incitatif à leur préservation.

 

Car, tout en restant fidèle à l’esprit de cette grande fête populaire, inspirée des grands carnavals brésiliens, caraïbéens ou encore latino-américains, le Carnaval de Nice affirme haut et fort une démarche écologique, attentive au développement durable, un souci d’ailleurs de la ville dans son ensemble. Choix d’entreprises écolabélisées, tractage électrique sur la bataille des fleurs, 4 à 5 tonnes de déchets collectés par le service du nettoiement et recyclés, entre 1h30 et 2 h de nettoyage total des espaces après chaque manifestation. 

 

Sur chaque char, des mannequins costumés lancent près de 80 à 100.000 fleurs. Ces batailles qui ont vu le jour en 1876, sont à l'unisson des chars de carnaval, un cortège de mises en scène végétales sur le même thème. Leur réalisation représente un long et méticuleux travail, pourtant effectué dans un délai court par les maîtres de l’art du piquage que sont les fleuristes.

 

Quant aux costumes, ils  naissent dans un atelier de création qui leur est entièrement dévolu.Ce sont des créations uniques conçues comme pour le théâtre.


Un invité d'honneur : la Francophonie

 

Le long de la promenade des Anglais, face à la mer, les batailles de fleurs vont battre leur plein et réjouir les amateurs de mimosa, la fleur emblématique et délicieusement parfumée de cette grande fête niçoise.

 

Les chars, toujours aussi somptueux, ont pour mission chaque année de mettre en valeur le patrimoine floral de la région sous la houlette de Sa majesté Carnaval qui accueille en la circonstance un invité d’honneur, la Francophonie et ce, pour faire écho aux Jeux du même nom qui se dérouleront à partir du 6 septembre 2013... à Nice. Il était donc naturel de lui réserver cet honneur.

 

994ecbfc Jusqu'au 5 février 2013, vous pouvez participer à l'élection de la Reine du Carnaval de Nice et gagner un lot prestigieux. La Reine du Carnaval 2013 sera l’ambassadrice de Nice et de son Carnaval dans le monde pendant 1 an. Pendant la manifestation elle participera aux Batailles de Fleurs sur un char totalement dédié.  Visualiser les clips des 9 prétendantes au titre de Reine du Carnaval 2013 et voter pour votre candidate préférée. Résultat le 6 février 2013

 

Et puis, la période du Carnaval est aussi une merveilleuse occasion de découvrir Nice en hiver. Une ville dont la douceur du climat, la luminosité du ciel et l’art de vivre ont su attirer depuis des lustres les artistes aussi bien que les amoureux de cette ambiance méditerranéenne. Histoire également de se sortir des frimas de l'hiver.

 

A ne pas manquer aussi 
La  Fête du Citron à Menton 
Du 16 février au 6 mars 2013, Menton célèbre aussi les richesses naturelles de la région par des défilés et des structures monumentales composés exclusivement d’oranges et de citrons. Soit près de 130 tonnes d'agrumes ! Dans l’enceinte des Jardins Biovès, des motifs géants racontent en tableaux un Tour du Monde exceptionnel. Des défilés de chars sont également organisés.

La Fête du Mimosa à Mandelieu-La Napoule 
Cette fête, qui  existe depuis 1931, a pour thème cette année « Le mimosa fête des Contes». 
Les Festivités durent 10 jours avec les points forts que sont les corsos fleuris durant les deux week-ends. Retenez donc les dates : du 15 au 24 février 2013

Commenter cet article