Publié par Henry SALAMONE

expo presseLe ski de rando c’est parcourir la montagne enneigée de façon autonome, et de préférence responsable. Muni de célèbres peaux de phoques collées sous les skis à la montée, les skis et les chaussures se transforment en mode descente le moment venu.


 

accueil_montage_photo-f22e1.jpg

 

Cette activité passionnante combine effort d’endurance avec grands espaces naturels de la montagne hivernale. Le milieu montagnard s’avère difficile en cette saison, mêlant les risques de la neige, du froid, de la météo… Si l’appréhension de cet environnement rigoureux se transmet jusqu’ici entre montagnards ou entre proches initiés, il est plus difficile de débuter pour les autres.

 

faire découvrir à la fois le ski de randonnée et la Chartreuse

Le ski de rando s’avère dangereux sans les précautions d’usage, et il n’est pas simple de l’aborder. Pourtant, un nombre important de personnes souhaitent devenir pratiquants. L’ambition du concept « Espace ski-de-rando » est en premier lieu d’initier au ski de randonnée, et de faire partager la passion de cette activité. Les instigateurs de ce concept sont des skieurs de rando passionnés.

 

Ils ont rassemblé autour de ce projet des marques de référence, en premier lieu la marque Vertical qui héberge le projet, et des organisations locales dynamiques, en premier lieu les accompagnateurs en montagne de Cartusiana, pour vous faire découvrir à la fois le ski de randonnée et la Chartreuse sous leurs meilleurs jours.

 

Sur le même sujet
Jamais sans
mon ARVA
 www.coteloisirs.com
kit_arva_pelle_sonde-55cdb.jpg

En second lieu, l’ambition du concept est d’apporter plusieurs services aux rando-skieurs aguerris, par des outils d’entraînement comme l’ARVA-parc ou des parcours de repli les jours où les risques sont trop importants. Pour Benoît Laval, président de l'association et Francis Dujardin, directeur de l'espace  ski rando,  « ce lieu est avant tout un endroit de partage du ski de rando entre tous les acteurs, (...)  nous mettons en lien avec les pratiquants les informations des interlocuteurs territoriaux comme l’ONF, le Parc Naturel de Chartreuse, et d’autres organismes à venir ».

 

Le ski rando, moins cher, plus sauvage...
Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’expansion du ski de randonnée. On peut citer le contexte économique (les forfaits de ski alpin augmentent généralement de un à deux euros chaque année, surtout dans les grandes stations) ou l’envie de découvrir des milieux plus sauvages. Et grâce au développement du marché de l’occasion, on peut aujourd’hui s’équiper pour 200 à 500 euros – skis, peaux, fixations et chaussures – contre 900 à 1000 euros pour un équipement neuf.

Commenter cet article