Publié par Corinne Préteur

exocrumb.2.jpg

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise la première rétrospective de Robert Crumb, l’un des plus grands dessinateurs de ces cinquante dernières années.

Robert Crumb est né en 1943 à Philadelphie et il vit en France depuis 1991. A 7 ans, influencé par son frère Charles, Robert Crumb commence à dessiner régulièrement. Il crée ses héros Fritz the Cat et Mr. Natural respectivement en 1959 et 1967. Parmi les pionniers de la bande dessinée Underground, il apparaît comme une figure mythique de la contre-culture américaine. Ses récits satiriques décapent les carcans moraux et portent un regard acéré sur la société, ses noirceurs et ses absurdités.

mai-et-juin-2012-0645.jpgEn 1968, en pleine explosion hippie à San Francisco, il connaît son premier succès en réalisant entièrement le premier numéro de la revue Zap. Passionné par la musique des années 1920 et 1930, il dessine de nombreux portraits de musiciens (dont Robert Johnson) et des pochettes de disques. A partir des années 1980, il dirige la revue Weirdo et illustre des écrits de Bukowski ou Sartre. Dans les années 1990, il réalise une biographie de Kafka en collaboration avec David Zane Mairowitz et les deux recueils de dessins Art & Beauty. Les dessins de Robert Crumb sont apparus pour la première fois en France en 1970, grâce aux couvertures du magazine Actuel, reprises des illustrations déjà publiées aux Etats-Unis.

mai-et-juin-2012-0641.jpgAuteur prolifique, son oeuvre a profondément marqué le monde de la bande dessinée sur deux générations. Avec un trait souple et dense, reconnaissable entre tous, il remet en question les frontières de la bande dessinée. Crumb explore différents domaines dans ses dessins : la famille, le sexe, la musique, les hippies, l'argent, etc… mais sa plus grande source d’inspiration est lui-même, il n’hésite pas à se mettre à nu en relatant ses obsessions, ses relations avec les femmes et sa conception de la vie.

mai-et-juin-2012-0651.jpg

L’exposition qui lui est consacrée au MAM réunit plus de 700 dessins réalisés entre 1960 et aujourd’hui : couvertures de magazines, histoires, pages de carnets de croquis, etc. Le parcours chronologique de l’exposition présente les grands moments de son œuvre à commencer par la période underground des années 1960, sa vision de l’Amérique, son introspection dans concession, sa monumentale mise en images de la Genèse publiée en 2009 après quatre ans de travail, et ses dernières œuvres réalisées en France dont l’album    « Parle-moi d’Amour » sorti en 2011, résultat d’une collaboration avec sa femme Aline depuis 1972.

 

 

Exposition Robert Crumb « de l’underground à la Genèse »

13 avril – 19 août 2012

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

11 avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Ouverture de mardi à dimanche de 10h à 18h, nocturne jeudi jusqu’à 22h

PT : 8 € / TR : 6 € / ½ tarif : 4 €

Visites-conférences de 1h30 sans réservations : mardi à 12h30, jeudi à 14h30 et 19h, vendredi à 16h, samedi à 12h30, dimanche à 14h30.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article