Publié par Reporter d'infos

Brigitte Malard a deux amours : sa 2 CV et le Berry. Deux passions qu'elle a décidé de mettre au service des touristes en proposant des balades à bord de sa Citroën pour découvrir sa région.

130037501810.jpg

La retraite aidant, l'angle et la disponibilité ont changé et Le Berry en 2CV est né avec le statut d'auto entreprise. Dix à douze circuits sont aujourd'hui en place, de la mi-journée (60 à 80 kilomètres) à la journée (120 à 150 kilomètres). Avec, pour le symbole, le circuit des trois centres, qui passe par Bruère-Allichamps, Saulzais-le-Potier et Vesdun (130 kilomètres). Et quand la durée du trajet le justifie, le déjeuner est tiré du coffre.

On imagine, bien sûr, un côté charme du passé, hommage rendu à la lenteur, voire à un caractère franchement aventureux dans ce type de visite découverte... Brigitte Malard en a parfaitement conscience. Présidente de Berry-Deuche, le 2CV club du Cher, depuis des années, elle parcourt avec assiduité salons de voitures anciennes et rencontres autour de la 2CV.

Et elle a évidemment en mémoire les remarques entendues presque tout le temps sur le thème de « j'avais une 2CV, je l'ai vendue, donnée, laissé s'abîmer... et je le regrette ». À cette antienne, Brigitte Malard répond à sa façon : si sa 2CV habituelle est rouge et noir, celle qui promènera les touristes est un modèle rare. Une Dolly, refaite quasiment à neuf, dont le bruit moteur a été isolé au maximum, et dont le vert et blanc d'origine a aujourd'hui des airs de prédestination.

C'est à son bord que les visiteurs du Cher se baladeront sur le thème du canal de Berry, des châteaux du Cher, de la forêt de Tronçais ou du Val d'Aubois, sans parler de visites de villes ou de rencontres avec l'art roman du Haut Berry...  


Repères
Le Berry en 2 CV, à Charenton-du-Cher.
Tarif : 50 € par personne (demi-journée), 200 € à la journée pour 3 personnes (visite d’un monument et pique-nique compris).
Renseignements au 02.48.60.50.16 ou sur www.leberryen2cv.onlc.fr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article