Publié par Reporter d'infos

Affiche_Neurodon_BD.jpgLe traitement par les plantes constitue depuis toujours une grande richesse pour la médecine. Il a également été constaté que le contact avec la nature peut être bienfaiteur pour les personnes atteintes de maladies neurologiques.

Pour mettre en lumière cette relation étroite entre Science et Nature, le Comité des Parcs et Jardins de France (CPJF) renouvelle en 2012 son soutien au Neurodon pour cette 9ème édition de l'opération « Jardins ouverts pour le Neurodon » .Cette année, ce sont plus de 120 parcs et jardins, répartis dans 4 régions du CPJF, qui participent à l’opération le week-end du 29 avril et reverseront au Neurodon, 2 euros de leur prix d’entrée, pour la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau et les maladies neurologiques

En 2012, la région Centre ouvre ses jardins

D'une année à l'autre, les propriétaires de parcs et jardins sont de plus en plus nombreux à participer aux « Jardins Ouverts pour leNeurodon ». En 2012, l’opération a le plaisir de compter la région Centre parmi ses participants. Ce sont donc 16 nouveaux parcs et jardins qui rejoignent les parcs et jardins de Bretagne, de Basse-Normandie et de Pays de la Loire. Au total, 121 jardins qui s’ouvrent donc au public pendant 3 jours. L'occasion pour les visiteurs de soutenir la recherche, de découvrir un patrimoine au charme incontestable et d'accéder à un certain nombre de lieux atypiques rarement ouverts au grand public.

Parmi les nouveaux lieux : le Jardin deValmer, de Roquelin... D’année en année, la contribution des jardins augmente : de 11.000 euros en 2004, 50.000 euros en 2007 et les dons ont atteint les 65.000 euros en 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article