Publié par Catherine Gary

   

     C’est un grand bonheur que la réouverture du Musée du Luxembourg, à Paris,  après ses longs mois de fermeture. Fidèle à la qualité des expositions qu’on lui connaît, celle-ci, Cranach et son temps, confirme l’excellence de ses choix. Lucas Cranach (1472-1553), l’un des peintres majeurs de la Renaissance germanique, est surtout connu pour ses nombreuses représentations d’Adam et Eve. Un peu moins pour la peinture qu’il fait de son époque, avec une élégance particulièrement raffinée et sensuelle. Les tableaux de jeunes femmes présentes sur les cimaises en sont les meilleurs emblèmes. L’excellent catalogue de l’exposition donne l’occasion de redécouvrir ce peintre et, à travers lui, toute une époque riche en échanges, non seulement marchands mais aussi culturels.

Cranach et son temps

272 pages

Editions Skira Flammarion

Prix : 39 euros

Exposition jusqu’au 23 mai 2011

 9782081253612_Cranach_CouvPlat1BandeBD_2011-copie-1.jpg

 

 

    A Bruges a lieu cette autre exposition, De Van Eyck à Dürer, dédiée au l’influence des primitifs flamands sur l’Europe de l’Est du XVè au début du XVIè siècle. A partir de l’observation des maîtres majeurs de l’époque que sont Van Eyck, van der Weyden ou le Maître de Frémalle, un savoir-faire pictural se transmet alors, non seulement vers le monde méditerranéen, mais aussi en Allemagne, Autriche, Bohême, Hongrie, Pologne… Des influences réciproques voient aussi le jour, comme chez Dürer, reconnu avec enthousiasme par les peintres flamands lors de son séjour à Anvers. Ce beau livre, richement illustré, rend compte de ces échanges.

De Van Eyck à Dürer

380 illustrations, 350 pages

Editions Hazan

Prix : 55 euros

 1--EyckDurer_HAZANred.jpg

Commenter cet article