Publié par Corinne Préteur

logo.pngLa grande distribution a bien conscience qu’une partie de la population française urbaine attache une grande importance à la qualité des produits alimentaires consommés, à l’équilibre des repas pris en dehors de la maison, et que le bio et le bon font recette.

C’est à Paris intra-muros et en proche banlieue ouest Paris en pleine mutation économique que le groupe belge Louis Delhaize (Cora, Truffaut, Animalis, Délitraiteur, supermarchés Match et cybermarchés Houra.fr) a choisi d’implanter un nouveau concept de commerces de proximité haut de gamme, combinant astucieusement épicerie fine et espace de restauration rapide, de quoi couvrir une grande partie des besoins alimentaires quotidien, du petit-déjeuner à la sortie de bureau.

Des univers bien spécifiques

72593-dish-of-the-day-oeuf-a-65-degre-2.jpgCe concept, c’est DOD diminutif de « Dish of the Day » (qui signifie "plat du jour") très inspiré de ce qui se fait dans les grandes villes de Grande-Bretagne et des USA depuis pas mal de temps déjà. Sauf qu’en France, on ne révolutionne pas facilement les habitudes surtout lorsqu'il s'agit de la table, et on y regarde à deux fois avant de bousculer les traditions. Le snacking se développe vitesse Grand V à Paris, en sera-t-il de même dans les autres villes françaises ? C’est bien parti pour…

A ce jour, DOD compte déjà quatre entités à Paris-Beaubourg, Issy les Moulineaux, Boulogne, et Bourg La Reine. En poussant la porte d’un DOD, on y trouve des univers bien spécifiques comme la boulangerie, la crèmerie, la charcuterie, la cave à vins, l’espace traiteur et rôtisserie, la brasserie… et un espace de restauration rapide plutôt chic. On peut donc se restaurer, y faire son shopping alimentaire avant de rentrer chez soi.

La cuisine centrale reste l'âme des lieux

72156173.jpgCôté épicerie, plus de 1000 produits y sont référencés, classés par univers dans les linéaires comme par exemple : chez Marco & Francesca pour les saveurs italiennes, chez Mamie pour la cuisine de nos grand-mères, Apéro entre amis pour les tapas et autres bouchées à servir avec un verre, les Petites Gourmandises pour les plaisirs sucrés.

Côté restauration : l’innovation porte sur la cuisine ouverte centrale qui est l’âme du lieu car DOD veut jouer la carte de la transparence sur la confection des plats, la fraîcheur des produits et les techniques de transformation. Les cuisiniers préparent sous les yeux des clients cakes, tartes salées et sucrées et autres spécialités comme l’œuf 65° décliné selon les saisons et les envies. Plus de 80 recettes sont élaborées sur place (salades, plats du jour et sandwichs) et pas moins de 40 plats cuisinés sont proposés à la clientèle.

DOD veut proposer du bon à des prix plus qu'attractif car le ticket moyen est annoncé à 11 € par personne, la valeur moyenne d'un ticket-restaurant. Chaque lieu de dégustation peut accueillir 40 places assises et 40 places en terrasse, sur une superficie totale du commerce de 215 m2 et, service oblige, les DOD sont ouverts tous les jours, même le dimanche.

A noter que le site internet de DOD semble en réfection, mais vous pouvez le consulter pour obtenir les adresses et découvrir ce concept-store par vous-même.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article