Publié par La rédaction

Actu3774Norm_0.jpgBien que travaillant chacun à leur œuvre personnelle, Florian Pugnaire et David Raffini collaborent régulièrement à des projets communs.

 

Les vidéos et installations qu’ils réalisent suivent un scénario minutieusement établi dont le fil narratif aboutit fréquemment à de spectaculaires catastrophes, figures fortes et convaincantes d’une poétique de la métamorphose.

 

 

L’exposition au musée national Pablo Picasso, La Guerre et la Paix, permettra de découvrir une toute nouvelle production, Énergie sombre, dans laquelle un véhicule lancé à vive allure est l’objet d’un traitement particulier et d’une étonnante mise en scène.

 

picasso3.jpgMusée Pablo Picasso, la Guerre et la Paix à Vallauris / Photo DR

 

La course effrénée de l’engin, les transformations qu’il connaît, les distorsions qu’il subit, la mue toute animale qu’il accomplit ouvrent sur une sorte d’allégorie de la création artistique, laquelle, pour reprendre les mots mêmes de Picasso, « est une somme de destructions ».

 

Au-delà du récit fictionnel et des séquences choc, au-delà des images vertigineuses et des effets spéciaux, l’œuvre vidéo de Pugnaire et Raffini questionne le processus même de l’acte créateur dont le véhicule supplicié est, en l’occurrence, l’outil désigné.

Commissaire : Maurice Fréchuret, directeur des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes. Texte de Sophie Coëllier, Energie sombrechronique d’une fin annoncée, 

 

Repères
- Exposition organisée par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes
- Du 12 janvier au 13 mai 2013 tous les jours de 10h à 12h15 et de 14h à 17h sauf le mardi et 1er mai 2013
- Musée National Pablo Picasso, la Guerre et la Paix
- Place de la Libération  
- 06220 Vallauris
- Tél.+33(0)4 93 64 71 83
www.musees-nationaux-alpes- maritimes.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article