Publié par Roselyne BLONDEL

CELARIE-198x300.jpgDepuis 3 ans le Festival Atmosphères, dont la marraine cette année est Clémentaine Célarié, n’a qu’un seul objectif : présenter gratuitement au grand public la vision d’un monde durable en utilisant l’art sous toutes ses formes.

 

Largement participatif, ce festival utilise tous les styles de création (cinéma, théâtre, musique, exposition) pour décrypter le monde d’aujourd’hui, cartographier les enjeux sociétaux, et ouvrir sur les solutions avant-gardistes. Images, sensations, rencontres, débats et conférences permettent à chacun de repartir riche de pistes à poursuivre dans sa vie au quotidien.

 

« Dans la mise en place d’un monde durable, l’art est un outil à part entière, un média qui aide les consciences à évoluer. Je pense qu’il est d’abord important de se poser les bonnes questions en son for intérieur : l’art a alors tout pour faire tilt. Quant à l’intensité émotionnelle suscitée par l’art, je crois qu’il y a là un véritable catalyseur qui propulse l’homme en avant, bien plus que la peur ou la contrainte. » Pascal Signolet, fondateur du Festival Atmosphères.

 

Cette année, pour sa troisième édition, la programmation détonne et donne le « LA » d’un évènement qui a tout pour prendre sa place parmi les grands festivals internationaux. Le caractère prestigieux du Festival Atmosphères tient aussi à ses soirées évènementielles : cérémonie d’ouverture et clôture, remise des prix, grandes avant-premières, soirée carte blanche.

 

Le Festival Atmosphères est organisé en partenariat avec la Ville de CourbevoieDefacto, l’ADEME, le Conseil Régional d’Ile-de-France et le Pôle universitaire Léonard de Vinci, sous le haut patronage du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Il se déroulera du 2 au 7 avril prochain à Courbevoie et à la Défense.

Commenter cet article