Publié par Reporter d'infos

En six ans, il est devenu l’événement incontournable en Pays Saint-Pourcinois et dans toute l’Auvergne. Comme une belle ritournelle estivale, le festival viticole et gourmand est de retour, du 11 au 21 août 2011. Présentation.

mail-copie-1.jpegIl s’est imposé comme le rendez-vous incontournable de l’été dans l’Allier et même au-delà. Le festival viticole et gourmand signe sa sixième édition dont le coup d’envoi sera donné 
le 11 août dans la cour du château de Chareil-Cintrat. Un lancement haut en couleurs qui s’ouvrira sur une saynète plongeant le public au XIVème siècle. Époque où le Saint-Pourçain, rapporté par l’envoyé du Duc après d’âpres négociations avec les vignerons et la remontée sur l’Allier en gabarres, accompagnait les repas de Louis II de Bourbon à Paris.

Depuis, le Saint-Pourçain arbore fièrement son AOC et rivalise avec ses voisins de la Loire et de la Bourgogne. Fil conducteur de ce festival, le vin sait réunir toutes les générations, concilier les goûts de chacun et créer des rencontres, des temps d’échanges grâce aux coopérateurs avertis et aux vignerons indépendants qui savent expliquer leur métier, transmettre leur passion et faire goûter  leurs cuvées originales qui séduisent les consommateurs.
saint-pourcain.jpegA découvrir aussi : le patrimoine remarquable et la nature
Petits et grands, amateurs et passionnés, touristes et gens du pays prennent le temps de vivre, de profiter de ce terroir où la notion de gourmandise est érigée en valeur. Car si le festival est viticole, il est aussi gourmand : une occasion de promouvoir le plaisir tout simple d’une pompe aux grattons partagée à la main sur un coin de table ou craquer pour les « Saint-poucinois », sablés croustillants aux éclats de noix fabriqués par la boulangerie le Cygne à Saint-Pourçain.

Le festival, c’est aussi l’occasion de faire connaissance avec un patrimoine remarquable. Musées, églises, petit patrimoine sont les témoins d’un passé sur lequel s’est bâtie l’identité d’un pays. L’idéal est de les découvrir lors d’une randonnée à pied, à vélo ou à cheval. Des circuits balisés permettent de découvrir l’histoire locale. Rivière, forêts, vallons et gorges sont des terrains de jeux propices à la détente et à l’émerveillement. Mais aussi au parapente, paintball, golf, karting, tir à l’arc, etc.

Le festival ne se décrit pas, il se vit ! Il révèle toujours comme une source de surprises, grâce aux acteurs du savoir-faire gastronomique et artisanal. Associations, commerçants, communes et bénévoles créent un moment de fête sur le territoire, une réunion des gens du Pays, comme une porte ouverte au tourisme et sur l’avenir. 
A noter que Coteloisirs TV sera présent sur cette manifestation
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article