Publié par Henry SALAMONE

Pour ce deuxième numéro de la série France secrète à vélo, Henry Salamone vous entraîne sur les petites départementales du Doubs.

 

 

Une occasion unique de découvrir au fil des kilomètres le riche patrimoine à l'image de la taillanderie située à Nans-sous-Sainte-Anne, la Saline Royale d'Arc-et-Senans et son festival des jardins, le château de Cléron ou encore Ornans et son musée Gustave Courbet.

 

532476_447718135273213_156032271_n.jpg 532654_447718365273190_1343191282_n.jpg


Une opportunité aussi de faire une balade dans l'une des plus ancienne grotte de France : la grotte d'Osselle...  ​Ces deux parcours en boucle  vous invite donc à découvrir les richesses parfois oubliées, les paysages et les secrets du Doubs en empruntant les petites routes départementales. Soulignons que les deux parcours proposés comprennent quelques difficultés.

 

 

 

Producteurs exécutifs : Antilope production & Créacom audiovisuel
Co/producteur exécutif : Doubs Tourisme
Producteur : Loisirs TV
Chargée de production : Marie-Caroline Billy
© Loisirs TV - Mai 2012 

 

En partenariat avec...

france-velo-tourisme banniereveloenfrance

 

A ne pas manquer...
 

13ème édition du Festival des jardins
à la saline royale d'Arc-et-Senans

 les medusesCette année, pour faire écho à l’exposition « Théâtres en utopie », le Festival des jardins offrira du 1er juin au 20 octobre 2013, au gré des déambulations, des îlots scéniques questionnant la place du spectateur et des théâtres de verdure offrant des espaces pour le jeu et les impromptus.

 

Comme les années précédentes, il sera réalisé en partenariat avec 22 établissements scolaires du Grand Est. L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais a été invitée à être « l’oeil extérieur » auprès des équipes cette année. 

 

Depuis plus de dix ans, l’originalité du Festival des jardins de la Saline royale réside dans son partenariat avec les écoles et les centres de formation de la région. Jardiniers, acteurs du secteur éducatif et de la formation professionnelle, élèves, étudiants, mais également, historiens des jardins et de l’architecture... Soit près de 300 passionnés impliqués dans un festival attirant plus de 80000 visiteurs durant la saison estivale. 

Commenter cet article