Publié par Florence GANIVET

 1

Après une première édition couronnée de succès, les Grands Jeux Romains reviendront dans les Arènes de Nîmes les 23 et 24 avril prochain. Légionnaires romains, celtes, cour impériale, auxiliaires, cavaliers et chars de combats seront tous présents pour cette grande fête de la romanité, la plus grande reconstitution historique du sud de la France.

3-copie-1.jpg

Ce spectacle d’1h30 sera l’occasion de revivre les célèbres « ludi » qui ont fait la renommée de l’Empire romain. Plusieurs tableaux se succèdent jusqu’au grand final.

Animée par le praecco, la parade de l'Empereur relate un retour de campagne auquel prennent part légionnaires, celtes, gladiateurs, cavaliers accompagnés de trophées de guerre. Ils rendent également hommage à l’Empereur.

4.jpg 

Des démonstrations de voltige équestre seront suivies de combats de gladiateurs et de courses de chars de combats. Enfin des exercices de combats de romains contre celtes clôturent cette grande reconstitution des jeux romains.

 

Scénario et mise en scène : Eric Dars, Eric Teyssier et Michael Couzigou.

Coordination : Michael Couzigou.

Musique originale de Fabien Faisant.

 

INFOS PRATIQUES

Retrouvez le programme sur : www.ot-nimes.fr

 

Horaires

Les Arènes seront ouvertes de 10h à 18h. La Maison Carrée et la Tour Magne seront ouvertes de 10h à 22h le samedi, jusqu’à 18h le dimanche.

Vendredi 22 de 14h à 18h : ouverture des caisses, les visiteurs pourront d’ores et déjà récupérer

leurs bracelets.

Samedi 23 à 8h30 : ouverture des caisses.

Samedi 23 à 10h : ouverture des grilles des Arènes.

 

Tarifs

Plein tarif : 22 €

Tarif réduit : 15 € (13 à 17 ans, étudiants, enseignants, bénéficiaires du RMI, demandeurs d’emploi)

Tarif groupe (20 personnes minimum) : 15 €

Tarif enfant (de 4 à 12 ans) : 12 €

Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans et les personnes handicapées.

Achat des billets en prévente : Sur place aux Arènes, à la Maison Carrée ou à la Tour Magne,

sur www.arenes-nimes.com ou sur www.fnac.com

 

Source : OT de Nîmes

© Photos M. Fasol

Commenter cet article