Publié par Corinne Préteur

 

Comme une belle histoire que l’on conte aux enfants, se dévoile Honfleur, ce charmant village de la côte normande figurant parmi les plus belles étapes touristiques en France. Texte et photos : Corinne Préteur

 

Honfleur--le-port-LR.jpg

 

Si les peintres impressionnistes, captivés par la lumière de la Baie de Seine, ont contribué à sa notoriété dès le 19e siècle, Honfleur puise son histoire dès le Moyen-Age. Sous le règne de Charles V, la ville avait été fortifiée dès 1368 pour échapper à l’invasion anglaise et pour en faire un port militaire et de commerce prospère. Les remparts ont disparu mais la ville a gardé toute son authenticité.

 

Honfleur1--photo-Corinne-Preteur.jpg 

 

La visite de Honfleur commence sur le port...

Le "vieux bassin" est un lieu emblématique avec ses quais bordé de maisons typiques aux pans de bois et d’ardoise, témoins d’un passé multi-centenaire. On aperçoit La Lieutenance en toile de fond, un édifice restoré mais gardé intact qui matérialisait la porte de Caen, l’une des deux entrées de la ville au Moyen-Age. Ce bâtiment était jadis rattaché à un château où logeait le lieutenant du Roi au 17e siècle, d’où son nom.

 

Nous avançons dans l’histoire pour arriver à l’époque de Louis XIV et plus spécifiquement à celle de Colbert, qui était alors le secrétaire d'État de la Marine. . Nous empruntons d’étroites rues pavées comme la rue de la prison ainsi baptisée par l’établissement pénitencier situé au fond d’une cour, puis la rue des petites boucheries juste derrière l’église Saint-Etienne construite en 1369, où se trouvaient des étals de boucheries (vous remarquerez l’un d’eux près de l’entrée de la cour du manoir de Roncheville).

 

Honfleur--grenier-a-sel-LR.jpgEnfin nous arrivons aux Greniers à Sel classés aux Monuments Historiques. Ces bâtiments immenses sont utilisés aujourd’hui pour les événements organisés par la ville. Ils ont été construits en 1670 par la Ferme des Gabelles sur l’autorisation de Colbert. Plus de 10 tonnes de sel y étaient entreposées; un véritable trésor qui était revendu à prix d’or pour la conservation des denrées telles que la morue qui était pêchée sur les bancs de Terre Neuve et à l’embouchure du Saint-Laurent.

 

Et lorsqu’on évoque le Canada, Honfleur n’est pas bien loin…

 Nombreuses sont les grandes expéditions maritimes menées pour le compte des compagnies royales à avoir été préparées et à être parties d’Honfleur. Souvenez-vous de celle dirigée par Samuel de Champlain qui, en 1608, mènera à la fondation de Québec !

 

les-rues-pavees-d-Honfleur.jpg 

 

Dans un environnement à l’architecture parfaitement préservée, honfleurais et touristes se côtoient dans une ambiance joyeuse. Vivez l’ambiance du marché tous les samedis matin avec ses stands colorés amassés autour de l’église Sainte-Catherine unique par son architecture puisque le clocher est détaché de l’édifice. Elle fut construite au 15e siècle, après le départ des Anglais avec les matériaux disponibles aux alentours, en l’occurrence le bois, en utilisant les connaissances en construction navale…

 

Honfleur2--photo-Corinne-Preteur.jpg 

 

Notre périple au cœur de l’histoire de France
nous ramène au XIXe siècle.

 Natif de Honfleur, Eugène Boudin, a révolutionné le monde de la peinture. Il fut l’un des premiers à sortir de son atelier pour saisir les paysages. Il est considéré comme le précurseur de l’impressionnisme, et surtout comme un Maître pour Claude Monet de 15 ans son cadet. Vous ne manquerez pas de visiter le musée Eugène Boudin qui abrite de très belles expositions, sans oublier le musée Erik Satie (ce musicien, compositeur, pianiste mais aussi peintre et écrivain) installé dans la maison où l'artiste naquit en 1866.

 

g-ours-mandise.jpgEt un peu partout dans la ville, vous aimerez flâner d’ateliers d'artistes en antiquaires, en passant par les jolies boutiques de décoration avant de faire une halte dans un lieu que j’aime beaucoup : le salon de thé G’ours’mandise. Vous y dégusterez un chocolat chaud délicieux et une pâtisserie maison… dans un univers d'ours en peluche !

 

Pour terminer la journée, à la tombée de la nuit, aventurez-vous du coté de la rue du Puits et de la rue de la Bavole. Le stationnement des voitures y est interdit, les réverbères à l’ancienne diffusent une lumière chaude et douce, donnant aux maisons anciennes un cachet magnifique. Et le temps s’arrête...

 

La table coup de coeur

Fabrice Sebire,
créateur de saveur

Fabrice-Sebire2.png

A découvrir sur
Côté Loisirs





Repères
Pour préparer votre séjour à Honfleur :

Comité Départemental du Tourisme du Calvados
Office du Tourisme de Honfleur

Séjourner à Honfleur :
Au Grey d'Honfleur
La Petite Folie
La Cour Sainte-Catherine

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article