Publié par Florence GANIVET

     
          DSC09505       
 
DSC09463.JPG   "Jeu, set et match !" Dimanche 2 juin, 9h30, stade Roland-Garros. Le soleil étant enfin de retour, je vais donc voir s'affronter les meilleurs joueurs de terre battue dans de bonnes conditions météorologiques. Arrivée par la porte D du stade, celle de l'« accueil village », une hôtesse MasterCard* (lire ci-dessous) m'accueille aussitôt avec le célèbre Panama blanc très en vogue chez les VIP venus se divertir et se montrer ! Au programme : les simples messieurs du cours Suzanne-Lenglen. Mais avant, direction les coulisses du tournoi...
 
C'est parti pour ¾ d'heure de visite ! Alors que le public n'est pas encore arrivé, j'ai le privilège de découvrir l'envers du décor : l'espace joueurs (impossible de rentrer dans les vestiaires, mais sympa de les savoir juste à côté) ; l'espace journalistes (avec, notamment, la salle d'interview, les studios, etc.) ; l'espace cuisine (l'occasion, pour mon guide, de me rappeler que les sportifs sont des grands consommateurs de pâtes mais aussi de bananes!), etc. Deux points de vue exceptionnels sur les cours : la fosse aux photographes, tout en bas, et le plateau de télévision, tout en haut. DSC09270.JPG     DSC09249.JPG
Alors que certains s'entraînent avant d'échanger leurs premières balles devant les spectateurs, j'effectue encore un dernier détour inattendu, apprenant que des faucons et des buses sont lâchés, tous les jours, pour éloigner les pigeons qui voleraient au-dessus du stade !
 
Je profite des quelques minutes qu'il me reste pour aller faire un tour au musée Roland-Garros où une très belle exposition est actuellement consacré au célèbre aviateur, à l'occasion du 100e anniversaire de sa traversée de la Méditerranée le 23 septembre 1918. Y sont également présentés de très beaux objets du monde du tennis : raquettes, balles, tenues, etc.
 
Il est presque 11 heures. Je file vite prendre place... au premier rang à quelques mètres seulement des joueurs ! Premier duel de la journée : l'Espagnol David Ferrer (4e joueur mondial) contre le Russe Kevin Anderson (23e). Demi-finaliste l'an passé à Roland-Garros, Ferrer bat assez facilement et rapidement Anderson en 3 sets (6-3 / 6-1 / 6-1). Mais quel plaisir d'observer ces deux adversaires évoluer sur le terrain, au plus près du filet ! Comme je suis « aux premières loges », en fan d'un jour, je parviens même à avoir un autographe du vainqueur...
 
Après le déjeuner (au Club des Loges), le deuxième tableau s'annonce beaucoup plus serré. Et il le sera effectivement ! Bien que compatriotes, les deux Espagnols Tommy Robredo (32e joueur mondial) et Nicolas Almagro (11e) rivalisent sans se faire de cadeau, enchaînant les aces, les passing-shot, les balles liftées et autres smatchs, suscitant les « ah » et les « oh » du public très en forme, lui aussi, dans les gradins. Les visages des joueurs se crispent et s'illuminent en même temps que ceux des supporteurs. Le suspense est à son comble. Qui va gagner ?
 
Après 3h49 de jeu, c'est la délivrance ! La logique du classement est rompue. Robredo l'emporte face à Almagro en 5 sets, 6-7 / 3-6 / 6-4 / 6-4 / 6-4, tombant à genoux. Quel spectacle ! Ça promet pour la finale...
Textes et photos Florence GANIVET
DSC09357.JPG  DSC09500.JPG    
                              
       
Tarif : 500 € pour deux la journée, incluant :
  • la visite des coulisses du stade
  • tous les matchs du jour sur le cours Philippe-Chatrier ou le cours Suzanne-Lenglen (Les places sont attribuées par MasterCard en concertation avec la Fédération Française de tennis ; il n'est pas possible de choisir les matchs à suivre.)
  • le déjeuner au Club des Loges (menu avec boissons comprises).            
         
Mon avis sur l'offre testée :
les conditions d'accès au stade et aux matches étant excellentes, elles compensent un peu le prix élevé de cette offre « VIP ». Un joli cadeau à (se faire) offrir.
 
* MasterCard est fournisseur officiel des internationaux de France de Roland-Garros pour la première fois en 2013.
 
 
Une expérience unique avec MasterCard
 
  Priceless-Paris.JPG Envie de vivre une expérience unique ? MasterCard a pensé à vous. Pour tous les porteurs de l'une de ses cartes, elle a lancé, en 2011 dans plusieurs grandes villes du monde, le programme « Priceless cities » autour de moments « qui n'ont pas de prix ». Il y a quelques mois, Paris rejoignait ainsi New York, Londres, Toronto, Pékin, Sydney, Chicago, Rio et Moscou pour des offres inédites exclusives.
L'idée ? Proposer aux Parisiens et aux touristes de passage à Paris, porteurs de cartes MasterCard, un accès privilégié à des occasions d'exception. De la culture à la mode, de la gastronomie au sport, il y en a pour tous les goûts pour des souvenirs mémorables : match à Roland-Garros avec places au premier rang et visite des coulisses du stade (lire ci-dessous), comédie au théâtre Edouard VII incluant une rencontre avec la troupe, dîner privé chez Septime avec échange avec un grand chef, etc.
Car le concept n'est pas tant de proposer des « bons plans » synonymes de remise, que des packages « clés en main » pour passer une journée ou une soirée hors du commun dans des conditions elles aussi exceptionnelles.
Le programme est même en train de s'étendre en province et à l'étranger, pour inclure une trentaine de villes d'ici la fin de l'année. Il est par exemple possible d'acheter, sur la plate-forme, une entrée dans un musée à Londres (rubrique « Offres internationales) pour l'un de ses prochains week-end « with The Queen » !
Pour réserver votre manifestation, RDV sur www.priceless.com/paris
 

Commenter cet article