Publié par Henry SALAMONE & Corinne PRETEUR

S’il est une région qui peut s’enorgueillir de ses villages à l’architecture préservée, c’est bien l’Ardèche. Véritable kaléidoscope géologique, ce territoire tire de la richesse de son sous-sol tantôt le granit des monts du Vivarais, tantôt le schiste et le basalte des montagnes cévenoles.
Reportage Henry Salamone / Corinne Préteur


 

saint-montan.pngAccrochés à la montagne, dominant les collines ou blottis dans les vallées, les villages ardéchois ont l’âme médiévale, le cœur authentique et cultivent avec passion le goût de leurs traditions.

 

Ruelles étroites pour protéger les habitants des hivers rudes, bâtisses imposantes aux larges murs de pierres et toits de lauze qui auraient tant à raconter, arcades ombragées, escaliers et rampes empierrées, ces villages sont de pures merveilles et méritent toute l’attention.

 

Ils ne sont pas moins d’une quarantaine sur le seul département de l’Ardèche et seize d’entre-eux se sont déjà regroupés autour d’une charte de qualité appelée Villages de caractère pour mieux vous accueillir.

 

De Chalencon à Saint-Montan (photo ci-dessus), en passant par Antraigues, Balazuc, Alba la Romaine ou encore Labeaume, vous n’aurez que l’embarras du choix pour organiser votre séjour en Ardèche, terre d’histoire et d’authenticité.

 

chalencon_haut_jpg_x.jpg

 

A 700 mètres d’altitude sur le flanc d’un cône rocheux, Chalencon est le fleuron du Vivarais, accessible depuis Tournon et Lamastre. Tour à tour Oppidum gaulois puis garnison romaine, Chalencon fut une baronnie du Vivarais dès le Xe siècle dont l’âme de sa plus célèbre baronne Diane de Poitiers (favorite du roi Henri II) flotte encore. La visite de Chalencon nous laisse imaginer que le bourg, situé au carrefour de quatre grands axes, était un point stratégique pour le commerce.

 

table_orienation_chalencon.jpgTable d'orientation située à Chalencon 

 

 

 

Ruoms, capitale des vignerons 

 

Fondé au Xe siècle autour d’un prieuré bénédictin dépendant de Cluny, le cœur historique de Ruoms se forme au départ de l’église et de la chapelle Notre Dame des Pommiers. Au XIVe siècle, des remparts dotés de sept tours rondes furent érigés pour protéger la ville pendant la guerre de cent ans.

 

73647803.jpg ruoms_chapelle.jpg

 

 

Une douzaine d’édifices et maisons classées font la fierté des habitants de Ruoms, parmi lesquelles la Maison dite des Gardes avec sa fresque du XVe représentant Saint Christophe traversant une rivière en portant l’enfant Jésus sur ses épaules. Patron des voyageurs (ou des mourants), Saint Christophe fut particulièrement vénéré pendant la Peste Noire.

 

Réputé pour sa roche calcaire

 

La Maison des Gardes est l’une des mieux conservées du vieux village avec une porte en ogive et une fenêtre à double pilastre datant du XIIIe siècle. Vous attacherez une attention particulière à la Porte Saint Roch, elle aussi du XIIIe siècle donnant accès au prieuré Saint-Pierre créé en 994.

 

Procurez-vous à l’office du tourisme le guide de visite du vieux Ruoms qui vous aidera dans votre découverte patrimoniale. Ruoms est aussi réputé pour sa roche calcaire utilisée pour la construction de nombreux monuments et ouvrages d’art dont le socle de la statue de la Liberté à New-York.

 

Ce fut aussi une petite citée industrielle avec ses brasseries, fermées depuis 1967, la bière ayant été remplacée aujourd'hui par le vin. Ruoms est le berceau de la plus grande coopérative viticole d’Ardèche. 

 

vinimage.jpg

*Vinimage permet de découvrir l'histoire des vignerons et des vignes ardéchoises. Expositions diverses, projections vidéos, étapes de vinification, puis « Testvin » oblige, on passe ensuite dans la « Salle des sens » pour tenter de deviner ce qui se trouve dans le verre en vous inspirant des couleurs et des arômes. Une visite où l'on apprend tout en se divertissant... Et pour compléter cette exploration œnologique,  n'hésitez pas à vous
initier à la dégustation.
Renseignements
Tél.: 04 75 98 85 00 

 

 

Nous vous invitons à découvrir Vinimage*, pour un voyage à la fois ludique et éducatif dans l’univers des vins d’Ardèche. Particulièrement animé aux beaux jours par la proximité des quatre rivières (l'Ardèche, la Beaume, la Ligne et le Chassezac) aux activités multiples, Ruoms est aussi le point de départ de nombreux circuits de randonnées au cœur d’une nature à l’atmosphère méridionale.

 

A lire aussi...
ouverturesujet_petit_trainduvivarais.png
Réouverture de la ligne historique du train de l'Ardèche

Commenter cet article