Publié par Florence GANIVET

    6237623  

   Reconnaissable entre toutes à ses formes géométriques, la citadelle de Belle-Ile-en-Mer constitue le point de départ idéal pour l'exploration de celle qui n'est autre que la plus grande des îles bretonnes avec ses 20 km de long et ses 9 km de large, après une traversée par bateau de 40 minutes entre Quiberon et Le Palais. Fortifiée par Sébastien Le Prestre Vauban, le célèbre ingénieur de Louis XIV, sur les vestiges d'un château, et magnifiquement restaurée depuis 40 ans, elle a été classée Monument Historique en 2006 et abrite, dans ses casemates, le musée d'art et d'histoire de cette île particulièrement sauvage.  

      6247885

       

 

_6237845.JPG

   A l'extrémité Nord de l'île, cap sur la pointe des Poulains. Sarah Bernhardt eut un tel coup de coeur pour cet endroit en 1894 qu'elle y séjourna, chaque été pendant 30 ans, avec une foule d'artistes parisiens. La tragédienne fit tant pour les Bellilois qu'ils la sunommèrent affectuseusement « la Bonne Dame de Penhoüet » !

Après avoir découvert sa vie à la Villa des cinq parties du monde et au fort auquel elle a donné son nom, on pourra emprunter un sentier côtier jusqu'au petit phare dominant ce site protégé qui offre un panorama exceptionnel vers l'île de Groix, Lorient et la baie de Quiberon.

 

 _6247875.JPG

Il faut aussi aller admirer le lever ou le coucher du soleil sur les aiguilles de Port Coton, ces splendides roches dentelées - du schiste - qui inspirèrent à Claude Monet 39 toiles en 10 semaines à l'automne 1886 ! Leur nom leur vient de l'écume fouettée qui, par gros temps, forme de gros flocons mousseux.

 

 

_6237856---Copie.JPG 

   Mais Belle-Ile-en-Mer, c'est aussi Sauzon et son agréable port de plaisance, Bangor et sa très belle vue sur port Goulphar ou encore Locmaria et sa mystérieuse église de style roman où l'on venait jadis en pélerinage.    

Sans oublier les nombreuses légendes qui entourent les menhirs Jean et Jeanne, l'incroyable faune et flore que l'on découvre ici et là : des mouettes, bien sûr, mais aussi des cormorans, que l'on peut voir de près ou à la jumelle au bord des falaises ou sur les landes rases du littoral.    

 

_6237833.JPG

 

 

 

Se renseigner : Communauté de communes de Belle-Ile-en-Mer : www.belle-ile.com

 

Textes et photos :

Florence GANIVET

__________________________________________________________________________

 

Le plus beau panorama, c'est ici !

Pour admirer la plus velle vue sur Belle-Ile-en-Mer, il faut gravir les 213 marches en granite du Grand Phare de Kervilahouen, à proximité des aiguilles de Port Coton. Alors qu'il s'élève à 52 mètres au-dessus du niveau de la terre et à 92 mètres au-dessus du niveau de la mer, ses faisceaux lumineux, qui se déclenchent chaque soir un quart d'heure après le couché du soleil, sont ainsi visibles jusqu'à 50 km au large. C'est dire que les marins voient la lanterne du phare de Goulphar de loin ! Une exposition permanente est présentée au rez-de-chaussée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article