Publié par Reporter d'infos

La Grande Motte est sortie des sables de Camargue à la fin des années 60, à l’initiative du Général de Gaulle, qui confia la création de la ville à un jeune philosophe architecte : Jean Balladur. Ce dernier mit en œuvre un projet architectural d’une audace et d’un avant-gardisme inouïs ; inspiré par la divination maya du Soleil et les temples précolombiens de Teotihuacan au Mexique, il osa les pyramides et le dessein d’une ville destinée à devenir un jardin. La Grande Motte vient d’êtrelabellisée Ville Patrimoine du XXe siècle par le Ministère de la Culture.Aujourd’hui, 70% des espaces de la ville sont des espaces verts, et des zones naturelles. Pour mieux connaître cette station balnéaire, cinq visites vous sont proposées :

 

1. Une ville surgie du sable : Découverte de l’Architecture, des espaces verts et de l'histoire de la création de la ville "masculine"

Au début des années 60 le gouvernement du Général de Gaulle décide d'aménager le littoral du Languedoc -Roussillon. La création de la station de La Grande Motte est confiée à Jean Balladur : architecte philosophe (élève de Jean Paul Sartre), artiste et visionnaire. La visite se propose de vous faire découvrir son œuvre et explique son projet urbain, ses choix architecturaux, l'intégration d'une végétation en harmonie avec le bâti, mais aussi sa vision futuriste d'une ville jardin conçue pour les loisirs. De l’inspiration née au pied des pyramides tronquée de Teotihuacan (Mexique), jusqu’au rêve fou d’un philosophe-architecte : l’incroyable filiation.

 

Localisation : Pyramides du levant : le côté "masculin" de la ville

Départ : Office de Tourisme - Place de la Mairie

 

2. La ville comme un jardin : Découverte de l’Architecture, des espaces verts et de l'histoire de la construction du quartier "féminin"

La construction du quartier du couchant a débuté au milieu des années 70. L’architecte Jean Balladur y a inscrit la partie féminine de la ville. La végétation y tient une place prépondérante, C'est une succession de jardins au bord de la mer. C'est certainement ici que l'architecte a été au plus proche de la "ville jardin" rêvée... l'image d'un petit paradis architectural, d'une ville dont les plus fervents défenseurs sont les associations écologistes. En route pour une ville incroyablement moderne.

 

Localisation : "Conques de Venus et Bonnets d'Evêque" du quartier du Couchant : le côté "féminin" de la ville

Départ : Office de Tourisme - centre commercial Roxim (Couchant)

 

3. A la découverte des sculptures : Découverte des œuvres sculpturales de La Grande Motte et des œuvres artistiques cachées dans la cité

« Le destin de la sculpture ne peut être qu'accidentellement le musée ou l'exposition. Sa vocation profonde c'est « l'espace vécu » quotidiennement par les hommes, c'est-à-dire la ville, c'est-à-dire l'Architecture. Aussi est-ce un bonheur pour la sculpture comme pour l'Architecture que ces arts se retrouvent à nouveau. »Jean Balladur. Cette promenade vous permettra de découvrir les œuvres des artistes qui ont collaboré avec l'architecte, de l'esprit novateur des années 60, de leur liberté d'expression, de leurs rêves.

 

Localisation : Quartier du Levant et Couchant

Départ : Office de Tourisme - Place de la Mairie

 

4. A la recherche des symboles cachés : Découverte de l’Architecture, des symboles etde la pensée philosophique de l'architecte. La plus ésotérique des visites.

« L’architecture joue à La Grande Motte son rôle naturel d’organisation et de protection pratique de la vie de ses habitants, tout en leur apportant le système enrichissant des formes contemporaines du béton, associées à une symbolique qui parle à leur âme autant qu’à leur cœur » Jean Balladur. Construire une ville nouvelle sans passé historique, c’est risquer d’offrir des espaces vides de vécu. Il a donc fallu combler ce vide par la création d’une symbolique forte et universelle. »

 

Localisation : Quartier du Levant et Couchant

Départ : Office de Tourisme - Place de la Mairie

 

 

5. Un autre monde derrière les plages: Découverte active des événements écologiques s’étant déroulés sur le littoral depuis 6000 ans et de l'incroyable biodiversité à deux pas de la plage

Vous irez à la découverte de ce monde fabuleux fait de paysages de dunes, de pinèdes sauvages, de végétation méditerranéenne, d'insectes, et de la petite faune sauvage. Explication sur la dynamique des dunes et les problématiques de l'érosion des plages avec la montée du niveau de la mer. Un autre regard sur les plages et les paysages des zones naturelles protégées qui entourent La Grande Motte

 

Localisation : Dunes et Pinèdes à la sortie Ouest en direction du Grand travers après la passerelle des lampadophores

Départ : Office de Tourisme -Centre commercial Roxim

 

PROGRAMME DE LA SAISON 2011

 

Du 7 au 30 juin, de 17h à 19h

Mardi : Une ville surgie du sable

Mercredi : La ville comme un jardin

Jeudi : Un autre monde derrière les plages

 

Du 4 juillet au 2 septembre, de 18h à 20h

Lundi : Une ville surgie du sable

Mardi : La ville comme un jardin

Mercredi : A la découverte des sculptures

Jeudi : A la recherche des symboles cachés

Vendredi : Un autre monde derrière les plages

 

Du 6 au 29 septembre, de 17h à 19h

Mardi : Une ville surgie du sable

Mercredi : La ville comme un jardin

Jeudi : A la recherche des symboles cachés

 

La balade est assurée par les Ecologistes de l’Euzière et par les guides professionnels de l’association Apport.

 

Inscription :

- Office de Tourisme, Place de la Mairie tous les jours

- Office de Tourisme, centre commercial Roxim en juillet et en août

- Réservation possible jusqu’à la dernière minute.

 

Tarif :

- 5 euros (adultes).

- Gratuit pour les moins de 16 ans.

 

Informations : Office de Tourisme de La Grande Motte

Tél. : 04 67 56 42 00 - www.lagrandemotte-tourisme.com

Commenter cet article