Publié par Reporter d'infos

bord_de_Loire_velo_credit_OTI_Blois_Pays_de_chambord-61838.jpgEn Val de Loire, « châteaux » rime plus que jamais avec « vélo » ! D’ici fin 2011, plus de 700 kilomètres, sur les 800 que comptera l’itinéraire « La Loire à Vélo » reliant Cuffy (Cher) à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique), seront réalisés. Alors, pourquoi ne pas profiter du printemps pour se laisser glisser sur cette véloroute, sécurisée et balisée, unique en France ! Le Comité régional du Tourisme Centre – Val de Loire et ses partenaires vous invitent dans ce décor privilégié pour un grand bol d’air et un moment de détente le long du fleuve du 3 au 5 mai (voir ci-après). En attendant de vous accueillir, voici quelques actualités et mises « en jambes »… www.loire-a-velo.fr
 
 
De Cuffy à Belleville : la Loire belle et naturelle
En fin d’été 2011, l’intégralité du parcours « La Loire à Vélo » dans le Cher sera finalisé. L’occasion de découvrir la Loire dans sa partie la plus sauvage et son canal latéral, de Cuffy à Belleville-sur-Loire. Chacun pourra apprécier les étapes de son choix : le Bec d’Allier à Cuffy, véritable paradis écologique et à quelques kilomètres plus au sud, Apremont-sur-Allier, classé parmi les « plus beaux villages de France », mais aussi le port de plaisance de Marseilles-les-Aubigny, la réserve naturelle du Val de Loire où bancs de sables mobiles et îles boisées se succèdent, le vignoble de Sancerre, Chavignol et son fameux fromage ou encore la Maison de Loire à Belleville-sur-Loire pour découvrir la faune et la flore ligérienne. Une randonnée nature par excellence !
  
 
Echappée printanière de Beaugency à Orléans (Loiret)
Beaugency et ses vieilles ruelles aux maisons en tuffeau et à pans de bois affichent un cachet médiéval certain. Elles conduisent de curiosités en joyaux de l’Histoire. Les hauteurs de la ville offrent une belle vue sur le fleuve et le pont, le plus ancien construit sur la Loire. A Meung-sur-Loire, on traverse les ruelles de la cité médiévale, où flotte encore le souvenir de Jeanne d’Arc et François Ier et on atteint ensuite la rive sud. Le panorama sur les îles et les bancs de sables est étonnant. Le fleuve épouse soudain les contours d’une campagne arboricole et viticole : cerisiers, pommiers, poiriers côtoient le vignoble orléanais classé AOC. Cléry-Saint-André et sa basilique, abritant la sépulture de Louis XI, méritent une halte. Tout comme la Pointe de Courpain, site naturel d’exception qui reçoit la confluence de la Loire et du Loiret et constitue un véritable réservoir faunistique. L’échappée verte s’achève à Orléans, classée « Ville d’Art et d’Histoire », avec ses rues animées et pleines de charme et un séduisant « hôtel de l’Abeille »**, labellisé « Accueil Vélo ».
 
 
 Flâner au fil du fleuve littéraire, de Lestiou à Chaumont-sur-Loire.
Apprécier une Loire tantôt sauvage, tantôt apprivoisée, son caractère paisible, impétueux, capricieux, majestueux... Comme Charles Péguy, Victor Hugo ou Jean de la Fontaine, longer ses courbes de Lestiou à Rilly-sur-Loire où ont été semés les châteaux de Chambord, Ménars, Blois et Chaumont-sur-Loire. Deviner, à son rythme, ses vallées nobles où serpentent les vignobles de l’A.O.C. Cour-Cheverny, l’une des plus anciennes de France ayant pour unique cépage le Romorantin introduit par François Ier. Puis, en toute intimité, découvrir les rives de ce fleuve, s’immiscer dans le cœur de ses villages historiques datant du XIIème siècle comme St-Dyé-sur-Loire, ancien port de Chambord, ou du XVIème siècle comme Cour-sur-Loire. Et enfin se laisser surprendre par les nouvelles créations du festival international des jardins du Domaine de Chaumont, source d'inspiration pour tout cycliste qui a la main verte. Voilà ce qu’offre « La Loire à Vélo » côté Loir-et-Cher. Le réseau de boucles des « châteaux à vélo », qui emprunte pistes cyclables, chemins gravillonnés et petites routes de campagne ajoute aussi des opportunités de découvertes.
 
 
« L’Indre à Vélo » : un itinéraire bis vers la Cité Royale de Loches
Au départ d’Azay-le-Rideau, au cœur de la Touraine, une nouvelle variante permet de rejoindre Loches et Chenonceaux. Reliée à sa grande sœur, « La Loire à Vélo », à ses deux extrémités, « l’Indre à Vélo » s’étend sur plus de 100 kilomètres au bord de la vallée de l’Indre empruntant des petites routes tranquilles jalonnées et sécurisées. Cet itinéraire, attachant et sans difficulté, traverse villages typiques et paysages bucoliques tout en desservant plusieurs sites touristiques d’importance (château d’Azay-le-Rideau, château de Saché où vécut Balzac, donjon de Montbazon, Cité Royale de Loches…). « L’Indre à Vélo » est également raccordée à d’autres boucles vélo, notamment autour d’Azay-le-Rideau et de Loches.

Tout savoir sur l’itinéraire : www.loire-a-velo.fr. Nouvelle version en ligne prévue cet été

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Randonneur des pistes 11/04/2011 08:28


Voilà un avant goût de vacances en ces belles journées ensoleillées ! Je m'inscris déjà à aller faire la découverte de cette région...