Publié par Henry SALAMONE

Pour la première fois en Europe, une start-up décline le "crowdsourcing" à l’univers du voyage, pour dénicher les billets d’avion les plus attractifs du web grâce à la mobilisation d’une communauté d’internautes experts.

 

billets-avion-pas-cher

 

Dans l'immense jungle des offres de voyage, voici peut-être une solution innovante mise en place par Darjeelin pour voyager malin. L'idée ?  Proposer à ses utilisateurs d’économiser du temps et de l’argent en sous-traitant leur recherche de billets d’avion à une communauté d’experts composée de  voyageurs réguliers ou professionnels du voyage. Comment ? En croisant leurs bons plans et à leur  connaissances de toutes les astuces pour identifier les meilleurs tarifs disponibles sur le web.

 

Des tarifs jusqu'à moins 25% !

h-4-1041779.jpg 7641811698_une-file-d-attente-dans-un-aeroport-parisien.jpg

 

Une excellente idée en soi quand on sait qu'avec la multiplication des agences de voyage en ligne, le développement de compagnies low cost et la surenchère de bons plans, la recherche du meilleur billet d’avion peut prendre un temps considérable à nous non-initié, avec un résultat très souvent décevant.

 

Alors, comment ça marche ?  Concrètement, la plateforme Darjeelin met en relation chaque voyageur qui recherche un billet d’avion en fonction de critères personnalisés, avec quatre experts mis en concurrence pour trouver le meilleur billet. Pendant 3 jours, le voyageur reçoit des offres et peut sélectionner celle qui lui convient le mieux. L'expert peut proposer alors des tarifs jusqu’à 25% moins chers que les comparateurs ou agences de voyage en ligne classiques

 

«Nous croyons à une solution hybride...»

Une approche révolutionnaire,
le crowdsourcing, désormais décliné dans l’univers du voyage Appliqué couramment à d’autres secteurs (production musicale: My Major Company ; financement de projets : Kickstarter ; contenu : Wikipedia ; design : 99designs etc.), le « crowdsourcing » (littéralement : sous-traiter à la communauté des internautes) s’étend désormais au secteur du voyage.

Combien ça coûte à l'utilisateur ? Lancer une recherche coûte 20 € à l’utilisateur ; l’expert qui gagne reçoit 15€ de rémunération, les 5 € restant allant à Darjeelin. Pour Thibault Lorcy l’un des deux co-fondateurs « Les acteurs de la distribution de billets sont passés trop vite d’un point de vente physique tenu par des personnes aux moteurs de recherches online (...) L’intelligence de l’agent de voyage a été perdue et un algorithme, aussi performant soit-il, n’est pas aussi efficace. Nous croyons à une solution hybride : des experts humains accessibles via une interface web»,

 

Quant à  Charles Guilhamon, l’autre co-fondateur, il estime que «s’il est important pour le voyageur de pouvoir personnaliser son voyage sans passer nécessairement par une agence, il est en revanche intéressé d’avoir recours à des experts pour la partie la plus chronophage et la plus complexe du voyage : la recherche de billets d’avion. La puissance de notre concept réside dans l’alignement des intérêts du consommateur et de l’utilisateur puisque tous deux ont intérêt à trouver le meilleur prix. »

 

Une opération originale et ludique à l’aéroport
de Beauvais pour le lancement de Darjeelin

les « plus »
- Des économies de
plusieurs centaines d’euros
sur les vols longs courriers,
par rapport à des agences
ou comparateurs classiques
- Une économie de temps importante
- Une compétition stimulante entre experts,
- Garantie pour l’utilisateur d’accéder au meilleur prix disponible

Pour en savoir plus : www.darjeelin.com

En août dernier, Suzy McLeod, mère de famille britannique, avait créé le buzz en se plaignant sur facebook d’avoir du payer 300 € pour imprimer ses boarding pass à un comptoir Ryanair. Son post sur facebook avait alors été suivi par plus de 500 000 personnes (source : Telegraph.co.uk ) et créant la polémique.

 

beauvais.jpegPour aller à la rencontre des voyageurs et s’afficher comme un nouvel acteur anticonformiste, la startup était vendredi dernier (14 décembre 2012) à l’aéroport de Beauvais. L’équipe Darjeelin munie d’une table, d’un ordinateur et d’une imprimante, proposait aux nombreux voyageurs ayant oublié d’imprimer leurs billets d’avion de le faire pour eux, leur évitant ainsi de se voir facturer un surcoût de 60 €, selon les règles de la compagnie low cost de l’aéroport de Beauvais. Le message était simple : « Ensemble, soyons plus malins »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article