Publié par Corinne Préteur

les-betes-du-sud-sauvage-image19-grand-format.jpg

Par un jour de l’An pluvieux… alors que Paris dort encore et que les musées sont fermés… pourquoi ne pas se faire une toile ? Direction "La Pagode" cet endroit insolite à deux pas des Invalides. Il y passe l’un des meilleurs longs métrages qui a créé l’unanimité partout où il est présenté.


Sorti le 12 décembre 2012, les bêtes du sud sauvage (Beasts of the Southern Wild) est né de l’imagination de Benh Zeitlin, cinéaste passionné de 29 ans, tombé amoureux de la Louisiane il y a six ans, au point de ne plus la quitter. "C'est le berceau d'une espèce en voie de disparition: celle des gens les plus opiniâtres que je connaisse en Amérique", dit-il.


HUSHPUPPY.jpgL’héroïne du film a 6 ans. Il s'agit de la charismatique Quvenzhané Wallis. Dans le film, elle répond au prénom de Hushpuppy. Elle vit comme une sauvageonne, dans un bayou glauque. Née d’une mère inconnue qu’elle appelle à sa rescousse fréquemment, elle est élevée par un père malade, cabossé par la vie. Celui-ci va bientôt disparaître, à l’image du monde qui l’entoure... Avant de partir il veut faire de la fillette une guerrière !


Les images sont magnifiques et le scénario poignant… Certainement l’un des trois meilleurs films de l’année 2012 !


Continuez la lecture ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article