Publié par Catherine Gary

“Rubens, Van Dyck et Jordaens à l’Hermitage“ d’Amsterdam

hermitage_amsterdam-rubens_van_dyck_en_jordaens-01.jpg

    Le musée de l’Hermitage présente, jusqu’au 16 mars 2012, une remarquable sélection des peintures de l’Hermitage de Saint Pétersbourg du XVIIè siècle. Au total, 75 tableaux et une vingtaine de dessins de sa collection d’art flamand, parmi lesquels des chefs d’œuvre des trois grands maîtres de l’Ecole d’Anvers : Rubens, van Dyck et Jordaens. Rappelons qu’Anvers fut, au XVIè siècle, une puissante ville commerciale qui attirait aussi bien les négociants que les artistes de qualité supérieure ; ce qui explique qu’autour de ces maîtres, de nombreux autres peintres, également présents dans l’exposition, vinrent aussi y travailler.

   Au premier plan, le visiteur découvre 17 tableaux de Rubens, le plus important peintre du XVIIè siècle en Hollande, dont sa fameuse Descente de Croix. A juste titre, son atelier, très actif, domine la vie artistique d’Anvers. Son art est prolifique et varié : les scènes bibliques et chrétiennes sont très représentées mais il excelle également dans tous les autres genres : représentations mythologiques, historiques, portraits, paysages, natures mortes… Son influence sur van Dyck, qui fut son élève, est visible dans le choix des œuvres de ce dernier. Mais van Dyck sut aussi prendre la distance que lui imposait son grand art et, après un séjour à Gênes et à Londres, il devint un grand portraitiste. Quant à Jordaens, il illustre particulièrement bien la gaieté de la vie flamande.

Nombreuses sont les peintures acquises à l’origine par Catherine de Russie, grande collectionneuse et certaines n’étaient jamais sorties des murs de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg. Ce qui rend cette exposition particulièrement passionnante.

Exposition Rubens, Van Dyck et Jordaens

Musée de l’Hermitage à Amsterdam

www.hermitage.nl

 

“Dali rencontre Vermeer : Les Maîtres modernes viennent en visite“

Salvador-Dali_Couple-aux-tetes-pleines-de-nuages.jpg

 Autre événement, au Mauritshuis de La Haye cette fois, un musée riche en peintures du XVIIè siècle. Il propose cet automne des confrontations au sein de ses collections avec des chefs d’œuvres d’artistes du XXè siècle. De façon à s’interroger sur l’évolution des grandes questions posées depuis toujours aux peintres sur la perspective, la couleur, l’émotion exprimée. Pour l’expression de la souffrance, Francis Bacon est mis en perspective avec la Lamentation du Christ de van der Weyden. Sur l’art de la nature morte, Juan Gris et Van Aalst. Pour l’autoportrait, Rembrandt rencontre Toorop. Dans le domaine du Trompe l’œil, c’est De Chirico qui est choisi face à Van Everdingen. Côté paysage, on retrouve Jan Both face à Cézanne. Pour le savoir faire du peintre, Dali retrouve Vermeer… Des rencontres surprenantes mais qui suscitent la réflexion et permettent de revoir, dans une présentation inaccoutumée, des maîtres reconnus dans leur art.

Exposition Modern Masters come to visit

Musée Mauritshuis de La Haye

www.mauritshuis.nl

 Vermeer-Mauritshuis.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article