Publié par Corinne Préteur

Bordeaux--Aout-2012-383.JPG

Saint Emilion est un site classé réputé non seulement pour ses vins mais aussi pour ses macarons traditionels. Ne vous attendez pas à trouver les petites gourmandises colorées garnies de crème aux parfums délicats, mais des biscuits craquelés à la saveur d’amande incomparable.


Bordeaux--Aout-2012-444.JPGLa tradition remonte au 17e siècle. En 1620, Sœur Lacroix, la mère supérieuse d’une communauté religieuse créa la recette du macaron que seule Nadia Fermigier détient aujourd’hui ; une recette copiée certes mais sans jamais l’égaler… Une recette remarquable devenue une marque déposée.

 

La véritable recette a été sauvegardée après la révolution française et transmise à la veuve Goudichaud, mère de Madame Grandet. C’est son fils aîné, Joseph Grandet qui en héritera et qui aura seul le droit de fabriquer des macarons de Saint-Emilion avec la recette des anciennes religieuses de cette communauté. Ils porteront désormais la marque: Recette des anciennes religieuses, veuve Gaudichaud, Grandet ainé, successeur.


Bordeaux--Aout-2012-447.JPG

Une notoriété qui remonte à des siècles

Déjà au 19e siècle, du temps de la veuve Goudichaud, ces macarons étaient servis en dessert d’un repas accompagné du vin de Saint-Emilion. Lors de l’Exposition Universelle de 1867, les propriétaires des crûs de première marque de cette région vinicole organisèrent une exposition collective et firent accompagner leurs envois de vins de nombreuses caisses de macarons fabriqués avec la recette de la Veuve Goudichaud.

 

Ils étaient offerts aux membres du Jury de dégustation ainsi qu’aux nombreux visiteurs de l’Exposition, en même temps qu’un verre de ce précieux nectar. Ce qui permit de mieux juger la valeur de ces produits et valut à tous deux d’être primés.

 

Des macarons copiés mais jamais égalés

nadia-fermigier.jpgLe secret de la recette ancestrale s’est transmise au fil des siècles et des générations. Après la Veuve Goudichaud, différents propriétaires ont animé la fabrique de macarons: Madame André, Madame Jeanne Passame, Madame Magdeleine Blanchez puis Madame Danièle Blanchez et aujourd’hui Madame Nadia Fermigier.

 

Nadia est la seule à détenir le droit de fabriquer les véritables macarons de Saint-Emilion suivant la recette des anciennes religieuses avec sa société Ferlion Macarons. Les macarons sont des produits frais, fabriqués chaque jour. Vous pourrez les conserver 15 jours dans le bas du réfrigérateur. Pour mieux les apprécier, sortez-les une heure avant de les déguster. 7 € la boite de 24 macarons.

 

- NADIA FERMIGIER
- 9 rue Guadet (à côté de La Poste), 33330 Saint-Emilion                               
- Tél 05 57 24 72 33
- Boutique en ligne ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article