Publié par Henry SALAMONE

expo presse Chacun reconnaît l’importance du petit-déjeuner, mais les statistiques restent toujours alarmantes. En France, un adulte sur cinq reconnaît ne prendre aucun petit-déjeuner, 7 % des enfants partent le ventre vide à l’école, un enfant sur trois et un adulte sur deux prennent un petit déjeuner insuffisant ou mal équilibré. Par Henry SALAMONE


 

petitdej.jpg

 

Tout les scientifiques vous le diront : «le petit déjeuner doit apporter un quart des besoins énergétiques journaliers car il faut savoir qu'au cours de la nuit, nous avons jeûné durant plusieurs heures et notre corps a brûlé des calories. Il est donc indispensable de le réhydrater lorsqu’on se lève et de lui apporter l’énergie nécessaire.»

 

Il n’y a pas de menu imposé pour le petit déjeuner mais ce premier repas bienfaiteur doit intégrer une boisson pour hydrater le corps, des fruits pour apporter les vitamines et les minéraux, un produit laitier pour le calcium et les protéines qu’il contient, sans oublier des céréales pour leurs sucres lents.

 

Evidemment, plus ces dernières sont transformées et raffinées, moins elles ont d’intérêt nutritionnel. Voilà pourquoi nous vous recommandons du pain bio complet et des céréales bio sous forme de flocons, mueslis, crunchy, etc.

 

Fruits-dete_Osier.jpg Des fruits
et des céréales bio doivent constituer la base du petit-déjeuner
Image_1_4.png

 

Le bon geste du matin 

 

Le petit-déjeuner le plus répandu se résume souvent à un café accompagné d’un morceau de baguette, voire parfois de rien du tout. Si vous ne mangez pas le matin, vous serez rapidement fatigué, vous aurez faim à dix heures d’où votre tentation de grignoter du sucré ou du salé. Une mauvaise habitude que vous pouvez changer sans trop de contraintes, si ce n’est de remplacer dans un premier temps votre pain blanc par du pain complet bio, mais surtout de vous lever plus tôt le matin, pour faire un vrai repas.

 

Et les viennoiseries ?

 

Un croissant par exemple peut éventuellement remplacer votre tartine du matin ou un pain au chocolat peut-être le petit plus du week-end. Il ne faut cependant pas oublier  que les viennoiseries sont très riches en matières grasses et qu'elles ne rassasient donc pas de suite. Donc, attendez avant d'en reprendre une autre.   

 

Le petit-déjeuner doit être copieux et représenter 25% des calories absorbées dans la journée. Mais pas question de manger n’importe quoi. Pour les scientifiques, seule la consommation de sucres lents permet au cerveau de conserver des capacités optimales pendant plusieurs heures. La consommation de barres et autres en-cas riches en sucres rapides aurait plutôt tendance à diminuer les performances intellectuelles durant la matinée.

 

Préparer son muesli soi-même, 
c’est facile et tellement bon !

Aliment particulièrement complet, le muesli associe les céréales (sucres lents), les fruits secs (3 à 5 fois plus riches en vitamines et minéraux que les fruits frais) et les fruits à coque (forte teneur en protéines). Facile et rapide à préparer, un muesli peut varier en fonction de nos envies et des saisons. En tout cas il est une préparation « plaisir » qui soigne en même temps notre équilibre alimentaire. 


Notre recette :

Mélangez 4 à 5 cuillerées à soupe de flocons de céréales complètes avec 2 cuillerées à soupe de noisettes et amandes concassées et 2 cuillerées à soupe de raisins secs. Ajoutez une pomme râpée, ou n’importe quel autre fruit et arrosez de jus de citron avant d’ajouter du lait froid, du yaourt ou un dessert de soja.

A chacun ses céréales 

 

Alors que prendre ? Les diététicien(ne)s  que nous avons interrogé disent «préférer les céréales bio pour leur apport limité en graisse et en sucres (saccharose) et surtout de prendre des céréales complètes pour leur richesse en fibres, vitamines et minéraux, et plus particulièrement celles qui contiennent une grande variété de graines comme l’amaranthe, l’épeautre, le quinoa ou encore le sarrasin»

 

Si vous aimez les croustillantes, il en existe d’excellentes à la châtaigne ou aux fruits exotiques. Personnellement, j'avoue consommer des mélanges « santé » comme le muesli aux figues ou aux pruneaux (bon pour le transit) et du muesli riche en protéines.

 

Pour les enfants, essayez donc les céréales bio croustillantes au chocolat. Outre leur goût, elles présentent l’intérêt d’être sucrées ou liées avec le sirop naturel des céréales (blé ou riz) et elles n’ont surtout aucun sucre raffiné ajouté. C'est très important. 

 

Céréales pour enfants : attention danger !


7741151015_des-paquets-de-cereales-dans-un-supermarche.jpg

 

«Les céréales du petit déjeuner destinées aux enfants que l’on trouve dans la filière conventionnelle sont souvent trop riches en sucres rapides, notamment celles enrobées de miel ou glacées au sucre confie Isabelle Humblot, diététicienne. Leur index glycémique est particulièrement élevé ce qui provoque une très forte stimulation de l’insuline et, en réaction, une chute rapide du taux de sucre dans le sang (...) Ce message, notre cerveau l’interprète comme celui d’une faim, d’où la tentation de se livrer dans la matinée à un grignotage de n’importe quoi  qui fait grossir.» 

 

Regardez donc de plus près les étiquettes sur les paquets de céréales de grandes marques et surtout leur composition. La plupart sont bourrées d’émulsifiants, colorants, antioxydants et quand elles sont fourrées, c’est une catastrophe puisque de l’huile y est ajoutée. Voilà qui contribue à rendre vos enfants obèses ! 


 

Commenter cet article