Publié par Henry SALAMONE

passeur-iles-golfe-morbihan-passante-hp.jpgEn Morbihan, il y a le « Tire-bouchon », un petit train touristique au rythme volontairement modeste reliant Auray à la presqu'ile de Quiberon l'été. Mais saviez-vous que sa version nautique s'appelle « Le passeur des îles », une petite flotte de 3 bateaux allant là où les gros gabarits n'ont pas accès ? Un trait d'union version rétro entre le continent et les îles du Golfe du Morbihan, qui a permis de remettre en service les lignes oubliées de l'une des plus belles baies du monde.

A la barre de cette petite entreprise qui ne connaît pas la crise, François Pérus et Jérôme Morverand, deux marins amoureux des vieilles coques qui ont restauré des bateaux traditionnels en bois - « le Passeur des îles », « la Passagère » et « la Passante » - pour transporter voyageurs à vélo, randonneurs en sacs à dos et vacanciers équipés de cabas.

Le plaisir de prendre son temps

Dans l'état d'esprit des voyages d'autrefois, l'atmosphère iodée et le concept de « bateau rétro » appelle une joyeuse convivialité entre tous les passagers, heureux d'être obligés de prendre leur temps et d'échanger quelques instants de leur journée de vacances. Les capitaines François Pérus et Jérôme Morverand prennent eux aussi plaisir à profiter de la traversée pour apprendre aux passagers à lire une carte marine, expliquer les courants, savoir se repérer en mer ou initier au vocabulaire de la navigation...

Grand labyrinthe d'îles et d'îlots - la légende raconte qu'il y en aurait 365, autant que de jour dans l'année - le Golfe du Morbihan a désormais inscrit ces trois étonnants rafiots dans son patrimoine.

Informations pratiques
Compagnie maritime Le Passeur des îles
- Port Navalo
- 02 97 49 42 53 ou 06 22 01 67 72.
Toutes les liaisons, horaires et tarifs sur www.passeurdesiles.com

Commenter cet article