Publié par La rédaction

photo2.jpgLe musée du quai Branly poursuit son exploration des traditions musicales et artistiques marquées par le métissage et la création contemporaine avec, en ouverture de saison, un Mahabharata mis en scène par le japonais Satoshi Miyagi et sa compagnie Shizuoka Performing Arts Center.

 

Son travail inspiré du kabuki, est basé sur la dissociation de la parole et du corps. Un seul conteur récite le texte des 25 comédiens qui évoluent sur scène, retraçant l’épopée mythique du Mahabharata.

 

Masques somptueux, costumes en papier japonais dans la tradition de l’époque Heian, percussions de tous horizons (gamelan, djembé…), ce Mahabharata, en japonais surtitré en français, est un spectacle total dont l’énergie, le souffle épique, la beauté visuelle et l’extraordinaire vitalité proposent un véritable théâtre universel.

 

Les rendez-vous mensuels des salons de musique et des concerts de jazz de la série BLEU INDIGO complètent la programmation exigeante du théâtre Claude Lévi-Strauss.

 

Plus d'infos sur  www.quaibranly.fr

Commenter cet article