Publié par Reporter d'infos

Entre mer et montagne, le pays de Lacq est une destination qui offre les spécificités d’un « Pays » : un vignoble de grande réputation « le Jurançon », un patrimoine béarnais sans extravagance mais qui possèdent de multiples témoignages architecturaux, des gîtes et des chambres d’hôtes de qualité et de standing, des rendez-vous festifs, de plus en plus nombreux. A découvrir…

 

Grâce à son climat tempéré, le pays de Lacq est une destination de toutes les saisons et qui offre la possibilité d’escapades à contretemps : ateliers cuisine en hiver sous la conduite d’un chef de renom et dans un lieu privilégié ; saison des vendanges ( tardive dans la région, début octobre) elle annonce les couleurs de l’automne tout en assurant au visiteur de belles journées ensoleillées ; plus tard dans l’ année, les viticulteurs indépendants proposent un rendez-vous festif le deuxième dimanche de décembre en ouvrant leur chai. Et puis, tout au long de l’année du printemps à l’automne, le pays de Lacq propose de nombreuses activités nature – à pied, à vélo…-

 Histoire et spiritualité sur le chemin de Compostelle
Traversé par les voies du Puy-en-Velay (GR65) et d’Arles (GR 653), le pays de Lacq abrite la dernière étape des pèlerins avant l’ascension du Somport. Deux haltes sont ici conseillées : l’abbaye de Sauvelade et Lacommande, petit joyaux de l’art roman.

Autres curiosités du Piémont Pyrénéen : les abbayes laïques. Elles sont accolées à l’église et forment un tout avec le château. Leur propriétaire était un « abbé seigneur ». Imposante et incontournable, l’Eglise de St Girons à Monein est l’unique église gothique du Béarn mais son originalité elle la doit surtout à sa charpente exceptionnelles au regard de ses dimensions ( 50m de long, 21 m de large, 18 m de haut). Un spectacle son et lumière (avec versions étrangères) met en scène cette partie unique de la bâtisse.

Nouveautés et tendances 2011
> Des hébergements de caractère avec gîtes de standing. Pour des escapades en couple ou entre amis, le pays de Lacq présente de nouveaux gîtes de standing situés dans des sites exceptionnels – château viticole, bâtisse de maître du XIXème siècle, Ferme béarnaise…
- De 250 € à 450 € maximum la semaine, ces gîtes restaurés bénéficient pour la plupart d’une piscine.

> Le Jurançon : un vin de Roi, de plus en plus bio. Cultivée autour de Monein, la production de Jurançon, ce fameux vin qui est entré dans l’histoire de France lors du baptême du futur Henri IV, compte de plus en plus de vins issus de l’agriculture biologique. Aujourd’hui, une dizaine de propriétés sont certifiés AB et quelques unes en cours de conversion AB, soit aujourd’hui près de 25 % des viticulteurs indépendants.

> Le festival de musique classique ou les partitions bucoliques. Rencontres estivales en Cœur de Béarn, une première, sont organisées sur les Communes de Biron et d’Arthez de Béarn.
Quatre dates sont à retenir : les 16,22 et 29 juillet et le 5 août.


Commenter cet article