Publié par Florence GANIVET

Defis-du-bois.jpg   La 8ème édition des Défis du Bois aura lieu du 18 au 25 mai prochain dans les Vosges. Une manifestation à la fois patrimoniale et écologique.      

Ils s’appellent Julien, Petr, Ana ou Elzbieta, et viennent d’Allemagne, d'Autriche, du Canada, de Chine, d'Ecosse, d'Equateur, de France ou de République Thèque. Ils font partie des centaines de jeunes ayant concouru pour les Défis du Bois. Petit retour en arrière...

 

En 2005, quelques enseignants en architecture et en ingénierie bois ont l'idée de faire vivre l’expérience du travail collectif à des ingénieurs et des architectes fraîchement diplômés. Ils imaginent alors un challenge étonnant, regroupant de jeunes individus aux compétences diverses, n’ayant jamais expérimenté un travail collectif ambitieux. L’objectif de cette épreuve initiatique ? Permettre une expérience de partage et de créativité, répondant à des contraintes de temps, de matériau et d’inventivité.

 

Surnommées « La Wood Valley », les Vosges accueillent tous les métiers de la filière, de la matière première aux techniques les plus innovantes avec le soutien du plus important centre français de Formation, de Recherche et Développement dédié au bois et regroupé à Epinal autour de l’ENSTIB. C'est donc tout logiquement que les Défis du Bois se déroulent dans les Vosges depuis 2005 et s'y tiendront, cette année encore, du 18 au 25 mai prochain.

Defis1--2-.jpg

 

A leur arrivée, les 50 "défiboiseurs" sont répartis par tirage au sort en 10 équipes. Une équipe pédagogique internationale et pluridisciplinaire spécialisée dans le bois leur remet un sujet, chaque année différent, technique, culturel, poétique et aventurier.

 

Tous reçoivent les même outils et la même quantité volontairement limitée de matériaux. Durant une première journée, ils réfléchissent, dessinent et apprennent à se connaître et à s’entendre. Ces premières heures donnent naissance à des maquettes expérimentales. Les jours suivants sont consacrés à la réalisation du projet. Petit à petit, les créations prennent vie, tantôt fantaisistes, artistiques, tantôt équilibrées, cohérentes, toujours d’un haut niveau de technicité !

 

L’occasion, aussi, de parler et d’agir « vert » auprès du public.

   

Repères :  

Retrouvez aussi les Défis du Bois sur www.defisbois.fr et sur Facebook !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article