Publié par La rédaction

1.jpg

Le Jardin, estimé à 1 millions de dollars (760 000 euros), a été retrouvé à Londres alors qu'il avait été volé dans un musée de Stockholm en 1987. La toile de 1920 a été reconnue alors qu'un marchand d'art anglais souhaitait la vendre pour l'un de ses clients. Après quelques recherches dans l'ARL (l'Art Loss Register), qui établit la liste des oeuvres volées, il s'est rendu compte qu'elle était recherchée.

 

Les experts de l'ARL ont confirmé l'authenticité du tableau.
 Les voleurs avaient essayé plusieurs fois de la revendre au musée, sans succès. Puis, le tableau a complètement disparu. Charles Robert, le marchand d'art à l'origine de la découverte, a raconté que l'un de ses clients polonais le possédait depuis les années 1990 et souhaitait la vendre afin de "donner de l'argent à ses petits-enfants".

 

Il explique : "je ne pensais pas découvrir que c'était un tableau volé [...] C'aurait été une bonne affaire, mais, malheureusement, la question ne se pose pas. Dès que j'ai été informé du statut du tableau, il n'était plus question d'en faire autre chose que de le rendre". Il affirme qu'à l'origine, son client polonais l'avait acquis "de bonne foi".

 

 Après le vol, le directeur du Musée d'Art Moderne de Stockholm avait tout de suite déclaré que le tableau était bien trop connu pour pouvoir être revendu. C'est pourquoi il avait complètement disparu. Aujourd'hui, il attend d'être rendu au musée. Un avocat spécialisé dans la récupération des oeuvres volées a déclaré : "Les oeuvres volées n'ont pas vraiment de valeur sur le marché de l'art, et finissent toujours par être retrouvées... C'est simplement une question de temps".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article