Publié par La rédaction

Les délégations des 120 États Membres de l’OMT intervenant à la vingtième session de l’Assemblée de l’OMT ont débattu des politiques de transport aérien dans leur pays respectif et ont préconisé des mesures et initiatives pour assurer une meilleure connectivité.

Les pays ont également réclamé une collaboration plus étroite entre les politiques du tourisme et du transport aérien. Les questions comme la simplification des formalités de visa, le besoin de rendre les aéroports plus conviviaux pour les visiteurs, la taxation, les accords de ciel ouvert et l’impact des compagnies à bas coût ont fait partie des sujets débattus.

Plus d’un milliard de touristes ont passé les frontières internationales au cours de 2012 dont la moitié est arrivée à destination par transport aérien.

qdgqfgqdfqdfgqdfg

L’OMT a défini la connectivité comme une des priorités politiques tout comme la simplification des formalités de visa et une juste taxation. L’OMT travaille avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) sur l’avancement de ces questions ainsi que sur celles liées au changement climatique, à la modernisation des règles de l’aviation et au développement de règles convergentes assurant la protection des voyageurs et des entreprises.

Commenter cet article